Actualisé 15.08.2009 à 17:48

AllemagneEntrée en matière timide pour le Bayern

Le Bayern Munich n'a pas convaincu pour sa première apparition de la saison devant son public avec un nul étriqué (1-1) face au Werder Brême, samedi lors de la 2e journée du Championnat d'Allemagne, alors que le champion sortant Wolfsburg affrontait Cologne en fin d'après-midi.

Les Bavarois, privés de leur capitaine Mark van Bommel, de Martin Demichelis et de Luca Toni, blessés ou de retour de blessure, ont pourtant bien débuté la rencontre sous les yeux de Franck Ribéry, cantonné sur le banc des remplaçants dix jours après son retour à l'entraînement.

Mario Gomez, recruté pour 30 millions d'euros, manquait de peu d'ouvrir la marque de la tête dès la 5e minute, mais s'ils dominaient le premier quart d'heure, les joueurs de Louis van Gaal ne profitaient pas des approximations du Werder pour marquer.

Brême reprenait peu à peu ses esprits et faisait tressaillir l'Allianz-Arena sur une tête de Petri Pasanen, repoussée par le montant droit de Michael Rensing (29). De plus en plus en jambes, les coéquipiers de Torsten Frings ouvraient la marque sur un superbe mouvement conclu par le jeune Mesut Özil (39).

Comme le 20 septembre 2008 où ils avaient été humiliés 5-2 par le Werder, les joueurs du Bayern regagnaient leurs vestiaires sous quelques sifflets.

En seconde période, l'entrée en jeu d'Ivica Olic pour Miroslav Klose ne donnait pas beaucoup plus de mordant à un Bayern amorphe, dont les attaquants étaient souvent signalés hors jeu.

Hambourg en tête

Celle, attendue impatiemment et saluée chaleureusement par le stade à l'heure de jeu, de Ribéry a eu plus d'effet: l'international français, à court de rythme, offrait néanmoins un ballon de but à Olic, mais Tim Wiese repoussait.

Le gardien allemand était beaucoup moins heureux à la 72e min: il était devancé par Gomez pour son premier but sous le maillot bavarois.

Malgré une fin de rencontre tout à son avantage, le Bayern ne parvenait pas à arracher la victoire. Son entraîneur, Louis van Gaal, connaît avec ce deuxième nul consécutif un début de saison identique à celui de son prédécesseur Jurgen Klinsmann l'an passé.

«On a joué avec beaucoup d'enthousiasme mais on ne marque pas malgré notre domination. Je ne suis pas aussi mécontent que samedi dernier (1-1 à Hoffenheim, NDLR), mais il faut marquer», a souligné Van Gaal.

Avant la rencontre entre Cologne et Wolfsburg (16h30 GMT), le nouveau leader est Hambourg qui a écoeuré Dortmund 4 à 1, avec trois buts en treize minutes.

Stuttgart a dominé le promu Fribourg (4-2) avec le premier but de la recrue russe Pogrebnyak, Francfort, vainqueur de Brême (2-3) le week-end précédent, s'est contenté d'un point face à un autre revenant dans l'élite Nuremberg (1-1), tandis qu'Hoffenheim s'est incliné à Leverkusen (1-0).

Dimanche, Schalke 04, revigoré par Felix Magath, reçoit Bochum et Berlin se déplace à Mönchengladbach. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!