Entreprises suisses mauvaises payeuses
Actualisé

Entreprises suisses mauvaises payeuses

SUISSE – Les sociétés paient leurs factures avec toujours plus de retard. L'hôtellerie en particulier.

La situation s'est détériorée en Suisse au 2e trimestre sur le front de la morale de paiement des entreprises. Les factures ont en moyenne été réglées avec 11,9 jours de retard, alors que le délai de dépassement des échéances était de 10,8 jours entre janvier et juin. Les sociétés actives dans l'hôtellerie (16 jours de retard), l'industrie textile (15,1 jours) et l'automobile (15 jours) sont celles qui paient avec le plus de retard.

C'est ce qui ressort des statistiques publiées hier par le cabinet d'informations en matière de solvabilité Dun & Bradstreet. A l'inverse, les entreprises des domaines de l'horlogerie (5,2 jours), des machines (6,3 jours) et de la pharma-chimie (6,8 jours) sont les plus ponctuelles. Dun & Bradstreet explique ces écarts par l'évolution conjoncturelle différente des diverses branches de l'économie. La restauration, le secteur automobile et l'industrie textile ne bénéficient pas d'impulsions importantes. A l'inverse, horlogers, fabricants de machines, groupes pharmaceutiques et chimiques profitent de la forte demande internationale.

ats

Ton opinion