27.01.2020 à 20:00

Votations du 9 février

Enveloppe de vote à moitié vide pour des Vaudois

Quelques citoyens n'ont reçu que les bulletins pour les objets fédéraux, alors que ceux pour l'élection au Conseil d'Etat manquaient. Le Canton exclut une erreur de grande ampleur.

de
ywe
Pour l'heure, le nombre de cas annoncé reste faible.

Pour l'heure, le nombre de cas annoncé reste faible.

ywe

C'est sur la page Facebook du candidat au Conseil d'Etat vaudois Toto Morand que les cas ont été signalés. Plusieurs internautes, qui avaient l'intention de voter pour l'entrepreneur, ont annoncé, consternés, avoir reçu une enveloppe de vote incomplète. Dans chaque cas, c'était la même histoire: le bulletin pour les deux objets fédéraux était bien là, mais il manquait la brochure avec les candidats à l'élection complémentaire dans le canton de Vaud. Plusieurs communes semblent concernées: sur Facebook, on a parlé de Lausanne, Savigny, St-Légier et Leysin. Un autre cas à Maracon a été porté à la connaissance de «20 minutes» lundi.

La Division des affaires communales et des droits politiques confirme avoir eu vent de «quelques cas isolés, jusqu'à présent», informe son chef Vincent Duvoisin, mais aucun chiffre ne peut être articulé. Des contrôles ont été effectués au centre d'édition. «Au vu de ceux-ci, nous pouvons exclure une erreur de grande envergure», rassure Vincent Duvoisin.

Ne surtout pas voter en deux fois

Les quelques électeurs concernés et qui souhaitent être fidèles au rendez-vous des urnes peuvent s'adresser au greffe de leur commune pour obtenir le matériel de vote. Mais attention: puisque chacun ne peut enregistrer qu'un vote, il ne faut surtout pas qu'ils aient déjà voté par correspondance pour les objets fédéraux pour lesquels ils possédaient correctement le bulletin, rappelle le Canton.

Les erreurs lors de l'envoi du matériel de vote ne sont pas si rares. Lors des dernières élections fédérales, des Valaisans avaient reçu des listes à double alors que d'autres manquaient. Il en avait été de même à Genève. Si l'ampleur est faible et que le couac est découvert assez tôt, rien ne menace la validité du vote. Mais l'an dernier toujours, une votation communale à Montreux (VD) avait été invalidée en raison d'un important problème d'envoi: les électeurs étrangers n'avaient pas reçu leur matériel assez tôt et le résultat serré avait justifié l'annulation du scrutin a posteriori.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!