Envy, entre rage et désespoir
Actualisé

Envy, entre rage et désespoir

LAUSANNE. Venus tout droit du Japon, les musiciens d'Envy pratiquent un mélange corrosif de screamo et de post-rock.

On peut comparer la musique des Nippons à une sorte de croisement entre Converge et Mogwai, pour faire simple. Leur nouvel album, «Abyssal», laisse place à des guitares à la fois cotonneuses et incisives et les cris d'écorchés vifs de Tetsu. A découvrir demain au Romandie.

Le Romandie, ve 16, 21 h

Ton opinion