Actualisé 14.10.2015 à 06:27

Turquie

Erdogan se recueille sur les lieux de l'attentat

Sous le feu des critiques, le président turc s'est rendu près de la gare d'Ankara, où près de 100 personnes ont perdu la vie samedi.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est recueilli mercredi matin sur les lieux de l'attentat d'Ankara, quatre jours après l'attaque suicide qui a coûté la vie à au moins 97 personnes, ont rapporté les chaînes de télévisions.

L'homme fort de Turquie, sous le feu des critiques après cet attentat, le plus meurtrier de l'histoire du pays, a déposé une gerbe sur l'esplanade de la gare de la capitale, où a eu lieu l'attentat, avec son homologue finlandais, Sauli Niinisto, en visite en Turquie.

Entourés d'un imposant dispositif de sécurité, les deux hommes ont déposé des oeillets sur le site, a ajouté la chaîne CNN-Türk.

A la veille des élections législatives anticipées du 1er novembre, l'attentat d'Ankara a nourri la contestation contre le régime de Recep Tayyip Erdogan, alors que des affrontements meurtriers ont repris entre les forces de sécurité turques et les rebelles kurdes.

Une partie de l'opposition lui reproche d'avoir négligé la sécurité de la manifestation prokurde qui a été visée par deux kamikazes, voire d'avoir encouragé ses auteurs.

Mardi soir, Recep Tayyip Erdogan a reconnu de possibles «fautes» de l'Etat et a vordonné une enquête spéciale après l'attentat.

Son gouvernement a affirmé que le groupe djihadiste, Etat islamique (EI) était le «suspect numéro 1» de cette attaque. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!