Genève: Eric Stauffer dit entrevoir la fin de sa carrière
Actualisé

GenèveEric Stauffer dit entrevoir la fin de sa carrière

Même s'il relativise son échec lors des dernières élections municipales à Genève, le fondateur du MCG dit vouloir quitter la politique d'ici 2018 ou 2019 dans un entretien publié dimanche.

Eric Stauffer n'a pas été réélu au conseil administratif d'Onex, dimanche dernier.

Eric Stauffer n'a pas été réélu au conseil administratif d'Onex, dimanche dernier.

Eric Stauffer confie au «Matin Dimanche» qu'il ne s'occupera de la chose publique que jusqu'à fin 2019 au plus tard. «Je pense à me présenter au National et aux Etats cet automne. Si je suis élu, cela me ramènerait à fin 2019. Ce serait parfait», affirme le président d'honneur du MCG dans les colonnes de l'hebdomadaire orange. «Sinon, je m'arrêterai en 2018, à l'issue de mon mandat de député», assure-t-il.

Le fondateur du Mouvement citoyens genevois (MCG) écarte par ailleurs tout lien avec la politique dans dix ans: «j«en aurai fini avec la politique, je peux vous le signer tout de suite», promet-il, précisant qu'il sera plutôt «à la retraite à l'étranger, avec un climat tempéré toute l'année».

A 50 ans, Eric Stauffer évoque également sa santé. «Il faut que je commence à faire attention parce que mon corps se rebelle. J'ai eu deux ou trois petites alertes qui m'obligent à me poser des questions», fait-il savoir.

Eric Stauffer quittera l'exécutif d'Onex le 1er juin. L'homme emblématique du MCG n'est pas parvenu à se faire réélire lors des municipales genevoises il y a une semaine, tombant face à une coalition gauche-droite dirigée contre lui. Eric Stauffer reste néanmoins député jusqu'en 2018. (ats)

Ton opinion