Actualisé 06.07.2010 à 11:36

Affaire BettencourtEric Woerth: «Pas question» de démissionner

Le ministre français du Travail tient bon le cap. Il maintient qu'il n'est pas prêt de se retirer, malgré l'affaire Bettencourt qui le met à mal.

Eric Woerth est au centre d'une polémique nommée l'affaire Bettencourt.

Eric Woerth est au centre d'une polémique nommée l'affaire Bettencourt.

Attaqué de toutes parts dans l'affaire Bettencourt, le ministre du Travail français Eric Woerth a déclaré mardi à la presse qu'il n'avait «nulle intention» de quitter le gouvernement.

«Je n'ai nulle intention (...) de démissionner, parce que ce serait au fond la victoire de ceux qui m'insultent tous les jours et il n'en est pas question», a déclaré à la presse Eric Woerth, maintenant accusé par l'ex-comptable de Liliane Bettencourt d'avoir accepté, en tant que trésorier de l'UMP, 150.000 euros en liquide durant la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy.

«N'importe qui dit n'importe quoi sur moi. Je ne crois pas que ce soit la vie politique, ça», a déclaré Eric Woerth aux journalistes. «Je n'ai pas l'impression de protéger le président de la République. Le président de la République n'a rien à voir là-dedans».

Le ministre du Travail, ancien ministre du Budget, confie attendre «avec impatience» le rapport de l'Inspection générale des finances sur l'affaire Bettencourt. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!