«menaces de crimes et injure publique»: Eric Zemmour porte plainte contre Youssoupha
Actualisé

«menaces de crimes et injure publique»Eric Zemmour porte plainte contre Youssoupha

Le rappeur français Youssoupha s'en était pris au chroniqueur de Laurent Ruquier, Eric Zemmour, dans son nouveau morceau. Ce dernier vient de porter plainte.

Comme nous vous le révélions le mois passé, dans «A force de le dire», le premier extrait de son nouvel album (que vous pouvez écouter ci-dessus), Youssoupha déclare:

«A force de juger nos gueules, les gens le savent

qu'à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards,

chaque fois que ça pète on dit qu'c'est nous,

j'mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d'Eric Zemmour».

Contacté par Télé-Loisirs.fr, le chroniqueur réputé pour ses attaques virulentes à l'égard de ses invités avait déclaré ne pas exclure de poursuivre le rappeur parisien.

Et c'est bien ce qu'il a fait puisqu'il vient de porter plainte à son encontre pour «menaces de crimes et injure publique».

Youssoupha a pris position sur cette affaire dans une tribune ouverte publiée dans Le Monde. Il s'insurge contre le fait que es médias fassent de lui un criminel précisant qu'«assimiler un rappeur à un agitateur dangereux n'est pas un fait très original. Dans les mass médias, ça pourrait presque faire office de marronnier, comme la rentrée scolaire, le beaujolais nouveau ou le passage à l'heure d'été, tellement les précédents sont nombreux».

Selon ses dires, son morceau a été mal compris puisqu'il n'a aucune intention de commettre un meurtre sur la personne d'Eric Zemmour : «Le faire taire? Il faut l'entendre dans le sens le plus élémentaire: le remettre à sa place, le mettre face à ses contradictions», explique Youssoupha.

S'il dit assumer ses propos, le rappeur de 29 ans se retrouvera donc «devant la justice pour la première fois de [sa] vie».

Ton opinion