«Happy Feet 2»: Erik est petit, mais vaillant
Actualisé

«Happy Feet 2»Erik est petit, mais vaillant

C'est en 3D que les danseurs de claquettes de la banquise font leur retour. Evidemment, ça donne la bougeotte.

par
ffe

Erik découvre les effets du réchauffement climatique. Catastrophique!

On ne change pas une recette qui fait danser. «Happy Feet 2» reprend les mêmes ingrédients que le premier opus: un manchot pas comme les autres se sent exclu, mais il va sauver sa famille, piégée par un iceberg géant, d'une mort certaine. Aventures, amitié et chansons se succèdent sur fond de message un tantinet simpliste. La 3D, très ­tape-à-l'œil, ne parvient pas à faire oublier un rythme chaotique. Mais, comme Scrat dans «L'âge de glace», deux personnages secondaires valent le détour: les petites crevettes Will et Bill. A ceci près qu'elles sont, contrairement à Scrat, d'incorrigibles bavardes.

«Happy Feet 2»

De George Miller.

Sortie le 7 décembre 2011.

**

Ton opinion