Actualisé 16.04.2019 à 16:26

Incendie de Notre-DameEsmeralda incrédule et Quasimodo attristé

Hélène Ségara, Garou ou encore Patrick Fiori, stars de la comédie musicale jouée à la fin des années 1990, ont réagi après l'incendie qui a ravagé l'édifice parisien.

von
jde/ats
1 / 44
Un office sera célébré le 16 avril 2024 à Notre-Dame de Paris, soit cinq ans après l'incendie, promettent les autorités. (Lundi 16 décembre 2019)

Un office sera célébré le 16 avril 2024 à Notre-Dame de Paris, soit cinq ans après l'incendie, promettent les autorités. (Lundi 16 décembre 2019)

AFP
Une cinquantaine d'ouvriers ont repris lundi les travaux de sécurisation de la cathédrale Notre-Dame de Paris, ravagée en partie par un incendie. Le chantier était interrompu depuis le 25 juillet en raison des risques de contamination au plomb. (19 août 2019)

Une cinquantaine d'ouvriers ont repris lundi les travaux de sécurisation de la cathédrale Notre-Dame de Paris, ravagée en partie par un incendie. Le chantier était interrompu depuis le 25 juillet en raison des risques de contamination au plomb. (19 août 2019)

AFP
En raison de l'exposition au plomb, le chantier est suspendu. (vendredi 26 juillet 2019)

En raison de l'exposition au plomb, le chantier est suspendu. (vendredi 26 juillet 2019)

AFP

«Notre-Dame de Paris», présentée pour la première fois à Paris en 1998, a connu un succès monstre dans le monde entier. Rien que dans sa version francophone, la comédie musicale a tourné durant sept ans et a été applaudie par 3 millions de personnes. Dans la distribution originale figuraient alors Hélène Ségara (Esmeralda), Garou (Quasimodo), Bruno Pelletier (Gringoire) ou encore Julie Zenatti (Fleur-de-Lys) dans les rôles principaux. Des artistes qui ne sont évidemment pas restés insensibles à l'incendie qui a en partie détruit la cathédrale qui a inspiré l'oeuvre de Luc Plamondon.

Ainsi, sur les réseaux sociaux, Bruno Pelletier, Garou et Julie Zenatti se sont dits tristes de voir «ce joyau... en feu», «notre berceau parisien se consumer». «Je ne peux y croire…», a pour sa part partagé Hélène Ségara.

La flèche de Notre-Dame s'effondre

15.04.2019 Il est près de 20h, la flèche de Notre-Dame de Paris s'effondre et un cri d'horreur s'élève de la foule massée le long des quais de Seine qui assiste, pétrifiée, à la disparition d'une partie de la mythique cathédrale, engloutie par les flammes.

Notre-Dame de Paris en feu

15.04.2019 Le feu a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi soir. L'émotion est planétaire. Le péril du feu est écarté mais la structure pourrait n'avoir pas résisté.

«Notre-Dame de Paris» numéro un des ventes sur Amazon

Le roman de Victor Hugo «Notre-Dame de Paris» était numéro un des ventes mardi sur la plate-forme Amazon au lendemain du terrible incendie qui a partiellement détruit la cathédrale parisienne. Après les attentats ayant frappé Paris le 13 novembre 2015, le même phénomène avait été observé. Le livre «Paris est une fête» de l'Américain Ernest Hemingway s'est arraché dans les librairies. Rédigé en 1831, le roman de Victor Hugo, maintes fois adapté au cinéma, se situe en 1482 au moment du règne de Louis XI.

La cathédrale héroïne du roman

Autour des personnages comme la bohémienne Esmeralda, le «monstre» Quasimodo, Frollo ou Phoebus, Hugo fait de la cathédrale la véritable héroïne de son roman. L'objectif du romancier est de réhabiliter un monument tombé en décrépitude. La publication du livre, qui connut un grand succès public, attira l'attention générale sur l'état «inadmissible» du monument.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!