Arrestation en Turquie: Espoir de visite à Christian Varone dans la journée
Actualisé

Arrestation en TurquieEspoir de visite à Christian Varone dans la journée

L'épouse et le frère du commandant de la police cantonale valaisanne arrêté vendredi en Turquie espèrent pouvoir le rencontrer mardi dans la journée.

Les charges retenues contre Christian Varone ne sont pas encore connues.

Les charges retenues contre Christian Varone ne sont pas encore connues.

«C'est le but, même si ça reste au conditionnel», a déclaré mardi à l'ATS Patrick Varone. Cet espoir fait suite à la rencontre, lundi soir, avec l'avocate commise d'office, précise le frère du commandant de la police valaisanne. Elle agit au mieux pour faire avancer les choses «mais on a cru comprendre qu'il y a de nombreux paliers administratifs à franchir, de plus, beaucoup de personnes sont en vacances», précise Patrick Varone.

Charges pas connues

Les charges retenues contre le commandant de la police cantonale du Valais ne sont pas connues, explique M. Varone, qui espère en savoir davantage d'ici à la fin de la journée. Mais la procédure requiert certaines étapes avant d'en arriver là, précise M. Varone.

L'appui de l'ambassade de Suisse est important. L'ambassadeur fait tout son possible, dit M. Varone. Mais la tension est constante, «on dort peu et on essaie de faire le maximum», explique-t-il. «La pluie de messages de soutien que nous avons reçue est réjouissante, on aimerait les transmettre à Christian.» Un groupe Facebook s'est notamment constitué, avec déjà plus de 650 personnes.

Le commandant de la police valaisanne, Christian Varone, en vacances à Antalya avec sa famille, a été appréhendé vendredi à son départ de Turquie après une fouille des bagages. Le motif de l'arrestation est une pierre ramassée en bordure d'un chemin. (ats)

Ton opinion