Philippines: Esprit civique posthume...
Actualisé

PhilippinesEsprit civique posthume...

Maria Victoria Sy-Alvarado a une idée très précise et simplissime du respect des règles électorales et voudrait partager cette conviction.

Pour combattre la fraude larvée qui gangrène régulièrement les scrutins aux Philippines, cette députée vient de déposer une proposition de loi visant à rayer des listes électorales les... électeurs décédés.

Mme Sy-Alvarado a expliqué lundi qu'elle veut rendre obligatoire pour les médecins et les familles la notification de tout décès à l'état-civil, lequel devra faire suivre cette information à la Commission électorale afin qu'elle mette à jour ses listes d'électeurs dûment inscrits.

Mais la députée devra attendre un peu pour voir sa proposition devenir réalité en raison de la lenteur du processus législatif. Si elle est adoptée, cette proposition prévoit en cas d'infraction une peine de dix ans d'emprisonnement et le limogeage pour les fonctionnaires qui ne s'y soumettraient pas.

Dans les scrutins passés, des Philippins se sont étonnés de voir le nom de leurs défunts sur les listes électorales. Dans d'autres cas, ces mêmes Philippins ont pu constater que ces morts avaient voté. (ap)

Ton opinion