CAMPING-CAR ELECTRIQUE STELLA VITA - Est-ce là l’avenir du camping?
Le camping-car Stella Vita produit sa propre électricité.

Le camping-car Stella Vita produit sa propre électricité.

STE/Bart van Overbeeke
Publié

CAMPING-CAR ÉLECTRIQUE STELLA VITAEst-ce là l’avenir du camping?

Avec Stella Vita, des étudiants néerlandais ont présenté une espèce de camping-car du futur, alimenté en électricité grâce à un immense toit en panneaux solaires.

par
Holger Holzer

La Solar Team de l’Université de Technologie d’Eindhoven, aux Pays-Bas, a surtout fait parler d’elle ces dernières années à travers son engagement lors du World Solar Challenge (défi solaire mondial). Jusqu’à présent, l’équipe était spécialisée dans la conception de véhicules à quatre places, qui ont à plusieurs reprises remporté le titre de champion. Les membres de la Solar Team ont désormais appliqué leur savoir-faire en matière d’efficacité à un projet nettement plus vaste, à savoir celui du camping-car Stella Vita.

Il s’agit d’un véhicule de type fourgon, dont la forme aérodynamique ne ressemble en rien à un camping-car traditionnel. D’une longueur de 7,2 mètres et d’un poids de 1,7 tonne, le Stella Vita ne se transforme en spacieux camping-car qu’à partir du moment où sa tente de toit, qui s’étend sur toute la longueur de l’habitacle, est déployée vers le haut. Quand c’est le cas, il est possible d’adopter confortablement une position debout dans l’espace de vie et d’utiliser le grand lit double à l’arrière. L’une des particularités du Stella Vita est son entrée dont la porte à double vantaux présente littéralement les proportions d’un portail.

Une fois le toit relevé sur toute la longueur de l’habitacle, le Stella Vita se transforme en spacieux camping-car pour deux personnes.

Une fois le toit relevé sur toute la longueur de l’habitacle, le Stella Vita se transforme en spacieux camping-car pour deux personnes.

STE/Bart van Overbeeke
Une fois le Stella Vita garé sur un emplacement, la surface totale de l’installation photovoltaïque peut s’élever jusqu’à 17,5 m² grâce au déploiement de panneaux latéraux.

Une fois le Stella Vita garé sur un emplacement, la surface totale de l’installation photovoltaïque peut s’élever jusqu’à 17,5 m² grâce au déploiement de panneaux latéraux.

STE/Bart van Overbeeke
L’électricité solaire permet également de faire fonctionner les appareils ménagers. Le Stella Vita peut ainsi se passer d’un approvisionnement externe en électricité.

L’électricité solaire permet également de faire fonctionner les appareils ménagers. Le Stella Vita peut ainsi se passer d’un approvisionnement externe en électricité.

STE/Bart van Overbeeke

Une maison autosuffisante sur roues

Mais le clou, ce sont les 8,8 m² de panneaux solaires situés sur le toit, qui produisent également de l’électricité pendant la conduite. Une fois le camping-car garé sur un joli petit emplacement, il est possible de sortir des panneaux photovoltaïques supplémentaires latéraux, logés sous le toit. Ces derniers assurent un meilleur rendement électrique et servent en parallèle d’auvent. Avec une surface totale de 17,5 m², l’installation photovoltaïque devrait fournir suffisamment d’énergie pour assurer la conduite du véhicule, faire fonctionner les appareils ménagers et électroniques de divertissement et chauffer de l’eau. L’énergie est stockée dans une grande batterie lithium-ion d’une capacité de 60 kWh. En principe, le camping-car électrique peut être utilisé sans infrastructure de recharge. Par temps ensoleillé, il devrait avoir une autonomie de plus de 700 kilomètres avec son électricité autoproduite. Il affiche une vitesse de pointe de 120 km/h.

Aucun plan commercial

À ceux qui envisageaient déjà d’en acheter un, le Stella Vita ne sert malheureusement que de vitrine technologique destinée à démontrer les nouvelles possibilités d’une mobilité plus durable. À des fins de démonstration, une équipe de l’Université de Technologie d’Eindhoven envisage de réaliser, à l’automne, le trajet Pays-Bas-Sud de l’Espagne en utilisant exclusivement de l’énergie solaire. Le camping-car n’offre toutefois aucune perspective sur un modèle de série. Mais ce qui n’existe pas encore pourrait devenir réalité. D’anciens membres de la Solar Team ont, par exemple, développé la voiture électrique solaire, Lightyear One, dont l’arrivée sur le marché est prévue pour l’an prochain.

Le camping-car vous plaît-il? Envoyez-nous vos commentaires!

Ton opinion

1 commentaire