Bye, bye, BBL!: Est-ce possible d’inverser un «Brazilian Butt Lift»?

Même si Khloé Kardashian n’a jamais confirmé avoir eu recours à un lifting fessier, les internautes sont convaincus qu’elle a dernièrement fait inverser l’intervention.

Même si Khloé Kardashian n’a jamais confirmé avoir eu recours à un lifting fessier, les internautes sont convaincus qu’elle a dernièrement fait inverser l’intervention.

Instagram/khloekardashian
Publié

Bye, bye, BBL!Est-ce possible d’inverser un «Brazilian Butt Lift»?

Selon les rumeurs, les sœurs Kardashian auraient fait marche arrière avec leur lifting fessier. Mais est-ce possible au juste? Nous avons posé la question à une experte.

par
Malin Mueller

Dans la société moderne, des fesses bien rebondies et galbées font partie des (innombrables) critères de beauté. Du moins jusqu’à il y a peu. En effet, après avoir attiré l’attention des médias et suscité beaucoup de jalousie pendant des années, les fesses taille XL des sœurs Kardashian semblent être passées de mode.

Les stars de télé-réalité s’affichent subitement avec des fesses nettement moins volumineuses et sur TikTok, on voit déferler une vague de hashtags faisant allusion à des inversions de chirurgie esthétique de fessiers. Mais est-ce possible? Nous avons posé la question au Dr Inja Allemann, spécialisée en chirurgie plastique reconstructive et esthétique de la FMH et médecin-chef du cabinet zurichois Rivr.

Le Dr Inja Allemann est spécialisée en chirurgie plastique reconstructive et esthétique de la FMH et médecin-chef du cabinet zurichois Rivr.

Le Dr Inja Allemann est spécialisée en chirurgie plastique reconstructive et esthétique de la FMH et médecin-chef du cabinet zurichois Rivr.

Rivr.

L’ascension du BBL

Il y a quelques années, Kim Kardashian a passé une radiographie très médiatisée de ses fesses devant les caméras pour prouver qu’elle n’avait pas d’implants. La société en a déduit qu’un BBL (Brazilian Butt Lift) – autrement dit un lifting brésilien des fesses, devait être à l’origine de ce gros postérieur. Même si Kim en personne n’a jamais confirmé cette rumeur, l’intervention chirurgicale a, quant à elle, connu un énorme succès.

La rappeuse allemande à succès, Shirin David, fait partie des rares célébrités à reconnaître avoir eu recours au lifting brésilien des fesses.

La rappeuse allemande à succès, Shirin David, fait partie des rares célébrités à reconnaître avoir eu recours au lifting brésilien des fesses.

Instagram/Shirindavid

«Le Brazilian Butt Lift classique consiste à augmenter et à raffermir le fessier avec de la graisse généralement prélevée au niveau du ventre ou des hanches», explique le Dr Allemann. Selon une étude de l’«International Society of Aesthetic Plastic Surgery», le nombre de liftings fessiers a progressé de 77,6% entre 2015 et 2019 – du jamais vu pour aucune autre intervention de chirurgie esthétique.

Que pensez-vous du fait d’inverser le BBL?

Fini le popotin charnu

Trois ans plus tard, le hashtag #reversebbl (comprenez Brazilian Butt Lift inversé) récolte 7,6 millions de vues sur TikTok. Sur Google, «Reverse BBL» et «Kardashian Reverse BBL» sont caractérisés de «breakout terms» – des termes de recherche à succès, c’est-à-dire que leur requête augmente de plus de 5000% en très peu de temps et on trouve d’innombrables articles et images qui prétendent pouvoir prouver que Kim et Khloé Kardashian ont elles aussi inversé leur potentiel lifting des fesses.

Mais est-ce aussi simple? «Oui et non», répond le Dr. Allemann. «On ne peut inverser un lifting brésilien qu’en procédant à une liposuccion (aspiration de graisse) au niveau des fesses». Le problème, selon elle, est qu’il est difficile d’obtenir exactement le même résultat qu’avant le lifting.

Perte de poids

Une autre solution pour réduire la taille du fessier consiste à perdre du poids. Étant donné que le volume de graisse injectée augmente et se comporte exactement de la même manière que les autres cellules de graisse présentes dans le corps, la perte de poids contribue à réduire la taille des fesses. «Quand on perd du poids, on constate néanmoins une perte de volume au niveau de l’ensemble du corps, pas seulement sur des parties ciblées», souligne l’experte.

Les personnes prêtes à passer sous le bistouri plus d’une fois peuvent donc faire inverser leur lifting brésilien, du moins en partie – mais apprendre à aimer son corps tel qu’il est plutôt que de suivre la mode permet d’économiser de l’argent et évite de passer des heures sur une table d’opération.

Que pensez-vous de cette tendance qui consiste à inverser des interventions de chirurgie esthétique?

Ton opinion

1 commentaire