15.02.2019 à 08:16

Grenoble (F)Estropier son pote, ce n'était pas encore assez

Un homme a piégé un ami paraplégique pour lui soutirer de l'argent. Il voulait «récupérer» un peu de l'indemnité qu'il a dû verser pour l'avoir rendu handicapé.

de
arg
C'est dans cet immeuble que la séquestration aurait eu lieu.

C'est dans cet immeuble que la séquestration aurait eu lieu.

Google Street View

Sept ans de taule: c'est la peine infligée mardi à l'auteur d'une séquestration, en 2016, raconte «Le Dauphiné Libéré». Un paraplégique avait été attiré dans un appartement sous prétexte d'un rendez-vous avec une jeune femme. Arrivé sur place, il avait été ligoté et forcé de donner le code de sa carte bancaire. Il avait été secouru le lendemain.

L'enquête a conclu que le ravisseur était un ami de la victime, celui-là même qui avait causé l'accident l'ayant privé de l'usage de ses jambes. Il avait dû verser 700'000 euros d'indemnités. C'est pour «se refaire» qu'il aurait monté ce guet-apens.

L'individu étant en cavale, il a été jugé en son absence. L'adolescente qui a servi d'appât et un complice ont écopé de 3 ans de prison avec un sursis partiel.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!