Actualisé 10.07.2006 à 19:05

Et de 27… pour le colosse de la Classe G de Mercedes

S'il faut aux femmes selon certains le point G pour atteindre le nirvana, il suffit aux hommes de posséder… par exemple un Mercedes G 55 AMG.

Chez Mercedes, on se réjouit: «Le légendaire Classe G entre dans sa 27e année de production avec une énergie nouvelle.» Après sa cure de rajeunissement, ce classique 4x4 conserve sa silhouette et sa base si robuste datant de 1979.

De plus, cet ancêtre des Mercedes-Benz SUV se voit doté d'un tout nouveau moteur diesel de 224 ch, équipé en série d'un filtre à particules.

En Europe et aux Etats-Unis, le Classe G a longtemps passé pour un véhicule gadget laissé aux forestiers du dimanche à la recherche d'un style «tout-terrain». Mais le connaisseur qui aime la classe opte pour la version G 55 AMG.

Avec un tel modèle, il sent immédiatement les chevaux qui piaffent: il y en a 476! Combinés à un couple de 700 Nm, ils font de ce colosse un vrai sportif qui atteint 100 km/h en à peine 6 s.

Pour tenter de lui donner du chic, le constructeur a – parcimonieusement – équipé son intérieur d'éléments en cuir (bien appropriés) et d'applications en bois (inadaptées).

Le G 55 AMG n'en demeure pas moins un tout-terrain, sur le bitume aussi, et on ne doute pas un instant d'être dans une sacrée machine: entre 1500 et 2500 tours, le compresseur du V8 ronronne superbement, la consommation d'essence est d'environ 20 l au cent. Mais la question est de savoir comment freiner un engin de 2,5 t. Et c'est là qu'intervient toute l'expérience du conducteur... En effet, malgré l'assistance électronique dont est équipé le G 55 AMG, il faut une main experte pour jouer avec le point G.

Avec ses gros pneus, ses pots latéraux et d'autres accessoires lui donnant du style, ce baroudeur est extrêmement à l'aise dans le terrain. Le G se lance à l'assaut d'une pente maximale de 80% et d'un dévers maximal de 54% grâce à sa garde au sol de 21 cm, son angle d'attaque de 36 degrés et son angle de sortie de 27 degrés.

Celui qui se paie un G chez AMG n'acquiert pas qu'une bête de somme, mais aussi un véhicule pour épater la galerie. Et puisqu'il en est ainsi inutile de se demander si un tel engin a un sens ou n'en a pas, car qui peut débourser au moins 176 300 fr. pour un G 55 AMG sait qu'il est au volant d'un tout-terrain au sommet de l'efficacité dans la catégorie G.

Dieter Liechti (Textlab)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!