Actualisé 19.04.2007 à 18:33

Et il n'y a toujours pas de vent à Valence

Pour le quatrième jour d'affilée, les organisateurs de la Coupe Louis-Vuitton ont dû annuler les régates du 1er round- robin, à Valence.

D'ores et déjà, une partie des régates du 1er tour éliminatoire (round-robin) devront être programmées durant le 2e round-robin, où une seule série de régates par jour était prévue.

Prévu lundi, le coup d'envoi de la Coupe Louis-Vuitton, qui désignera le challenger d'Alinghi, détenteur de la Coupe de l'America, n'a donc toujours pas pu être donné.

Le départ des régates de jeudi a d'abord été retardé en début d'après-midi, le vent de nord-est ne dépassant pas 3 noeuds sur les deux zones de course. Alors qu'une brise proche de 6 noeuds laissait espérer un possible départ vers 16h00, à 17h00 le comité de course décidait une nouvelle fois de renvoyer les bateaux à leurs bases.

Selon les recommandations du comité de course, aucun départ ne peut être donné sans un vent d'au moins 7 noeuds. Le temps est beau sur Valence avec un soleil qui a fait grimper le mercure à 23 degrés à 14h00. Les organisateurs espèrent que le programme de vendredi pourra être respecté.

«La bonne décision»

Peter Isler, navigateur de BMW Oracle, l'un des 11 challengers, s'est dit «optimiste» pour la suite. «Cet après-midi (jeudi), on a espéré un petit moment pouvoir prendre le départ. Mais le problème c'est que la brise s'est levée au moment où l'air a commencé à se refroidir sur terre, ce qui a tout annulé», a-t-il dit.

«Le comité de course a pris la bonne décision. Il vaut mieux ne pas naviguer que de naviguer dans de mauvaises conditions, aléatoires», a ajouté le stratégiste du bateau américain Erick Doyle.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!