Hommage à Jacques Chirac: Et là, un vent glacial s'est engouffré dans l'église
Actualisé

Hommage à Jacques ChiracEt là, un vent glacial s'est engouffré dans l'église

Avant la messe célébrée en mémoire de Jacques Chirac, Emmanuel Macron a salué chacun de ses prédécesseurs, installés au premier rang. François Hollande n'a pas su faire semblant.

par
joc

Une foule de personnalités était présente lundi pour rendre un dernier hommage à Jacques Chirac, décédé jeudi à 86 ans. Une messe a été célébrée dans l'église Saint-Sulpice, dans le VIe arrondissement de Paris. Les anciens présidents français Valéry Giscard d'Estaing (1974-81) , Nicolas Sarkozy (2007-12) et François Hollande (2012-17) avaient pris place au premier rang.

Avant le début de la cérémonie, Emmanuel Macron est passé devant chacun pour les saluer chaleureusement. Si l'actuel président a eu des échanges sympathiques avec Giscard et le couple Sarkozy, un vent glacial a semblé s'engouffrer dans l'église au moment où le quadragénaire est arrivé à la hauteur de Hollande. L'ancien chef de l'Etat, dont les relations avec son successeur sont extrêmement tendues, n'avait en effet pas l'air de vouloir prolonger leurs retrouvailles. Il a pris soin d'éviter de regarder son interlocuteur dans les yeux

Depuis son départ de l'Elysée, François Hollande ne manque pas une occasion de s'en prendre à celui qui a été son ministre de l'Economie. L'ancien président ne pardonne pas à son ancien collaborateur d'avoir démissionné pour se consacrer à son mouvement En Marche. En se présentant à l'élection présidentielle de 2017, Emmanuel Macron a poussé François Hollande vers la sortie, ce qu'il n'a jamais digéré.

Ce moment glacial n'a, bien évidemment, pas échappé aux internautes.

Ton opinion