Actualisé 29.09.2016 à 16:18

Bourse suisse

Et le patron le mieux payé en 2015 est...

La Fondation Ethos a publié jeudi le classement des dix plus grosses rémunérations recensées l'an dernier en Suisse.

1 / 5
Le patron de Roche, Severin Schwan, est devenu en 2015 le patron le mieux payé parmi les 204 plus grandes entreprises cotées à la Bourse suisse. Sa rémunération totale s'est montée à 15,6 millions de francs.

Le patron de Roche, Severin Schwan, est devenu en 2015 le patron le mieux payé parmi les 204 plus grandes entreprises cotées à la Bourse suisse. Sa rémunération totale s'est montée à 15,6 millions de francs.

AFP/Eric Piermont
Le directeur général d'UBS, Sergio Ermotti, a ravi la deuxième place du classement. Sa fiche de salaire, part fixe et variable cumulées, s'inscrivait à 14,3 millions de francs au titre de 2015.

Le directeur général d'UBS, Sergio Ermotti, a ravi la deuxième place du classement. Sa fiche de salaire, part fixe et variable cumulées, s'inscrivait à 14,3 millions de francs au titre de 2015.

Keystone/Ennio Leanza
A la tête de Nestlé, Paul Bulcke a touché une enveloppe totale de 11,7 millions de francs, se hissant en troisième position.

A la tête de Nestlé, Paul Bulcke a touché une enveloppe totale de 11,7 millions de francs, se hissant en troisième position.

Le patron de Roche, Severin Schwan, est devenu en 2015 le patron le mieux payé parmi les dirigeants des 204 plus grandes entreprises cotées à la Bourse suisse. Sa rémunération totale s'est montée à 15,6 millions de francs.

Le directeur général d'UBS, Sergio Ermotti, a pris la deuxième place au classement, ressort-il de l'étude annuelle publiée jeudi par la Fondation Ethos. Son salaire, part fixe et variable cumulées, s'est monté à 14,3 millions de francs pour l'année passée.

A la tête de Nestlé, Paul Bulcke a touché une enveloppe totale de 11,7 millions de francs. Il a été talonné par Joe Jimenez, patron de Novartis, qui a reçu 11,6 millions.

Au 5e rang, le CEO de l'opérateur de plates-formes pétrolières Transocean, Jeremy Thigpen, a touché 10,5 millions de francs. Il devance les deux co-patrons du groupe de luxe genevois Richemont, Bernard Fornas (9,7 millions) et Richard Lepeu (9,68 millions). A noter que c'est ce dernier qui avait reçu la plus grosse rémunération en 2014.

Le directeur de l'unité Roche Pharmaceuticals, Daniel O'Day, bat le patron d'ABB, Ulrich Spiesshofer, pourtant gratifié de 9,1 millions de francs. L'ex-dirigeant de la division Novartis Pharmaceuticals David Epstein complète le «top ten». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!