Alimentation: Et si la Suisse acceptait les surgelés en vrac?
Publié

AlimentationEt si la Suisse acceptait les surgelés en vrac?

Un conseiller national zurichois a déposé une motion pour que les denrées alimentaires congelées puissent être vendues sans être préemballées.

par
Catherine Bex Bourqui
Pour remplir son frigo, l’emballage peut être de trop.

Pour remplir son frigo, l’emballage peut être de trop.

AFP

Acheter et repartir avec ses petits pois, son poisson et ses fruits rouges surgelés dans le même contenant, cela deviendra-t-il bientôt possible en Suisse? Le conseiller national zurichois Andri Silberschmidt a en tout cas déposé une motion en ce sens au Conseil national. Objectif? Limiter le gaspillage d’emballages en vendant même des produits surgelés en vrac.

Cette pratique est encore interdite dans le pays. Le but de la motion est donc de faire évoluer la législation relative aux denrées alimentaires. Depuis plus d’un an, une entreprise schwytzoise vend d’ailleurs des produits congelés sans être préemballés, sans que le service d’inspection des denrées alimentaires du canton n’y ait vu à redire.

Éviter les contaminations

C’est le service homologue du canton de Zurich qui a estimé que cette pratique n’était pas conforme à la législation (art. 25, al. 4 de l’ordonnance du DFI sur l’hygiène). Le service schwytzois n’a toutefois jamais relevé de problème sur le plan de l’hygiène.

Le libéral-radical Andri Silberschmidt précise que pour éviter des contaminations, les produits seront conservés séparément dans des congélateurs vitrés, et que les informations relatives aux produits pourront être consultées sur place. Le Conseil fédéral a approuvé cette motion sans commentaire, mercredi.

Ton opinion