Fusion de communes: Et si La Tchaux et Le Locle s'unissaient?
Actualisé

Fusion de communesEt si La Tchaux et Le Locle s'unissaient?

Il y a de nouveau du mariage dans l'air dans les Montagnes neuchâteloises. Les deux villes du Haut pourraient un jour prochain se passer la bague au doigt.

La Chaux-de-Fonds pourrait fusionner avec Le Locle.

La Chaux-de-Fonds pourrait fusionner avec Le Locle.

La fusion de communes est dans l'air du temps dans le canton de Neuchâtel. Après les scrutins de dimanche dernier ayant donné leur feu vert à des fusions réduisant le nombre de communes de 63 à 37, la question commence à se poser dans les 10 communes des Montagnes neuchâteloises.

Conseiller communal de La Chaux-de-Fonds, Laurent Kurth est favorable depuis plusieurs années à une fusion entre sa ville et celle du Locle. «Mais les avis personnels n'ont pas d'importance s'ils ne sont pas partagés», a-t-il dit mercredi dans un entretien sur les ondes de la «RSR».

Selon lui, l'actualité dans la région n'est pas à une fusion entre ces deux pôles urbains, mais à une réflexion à l'échelle de la région. La dizaine de communes des Montagnes a déjà eu une réunion cet été pour examiner s'il n'était pas temps de sonder les populations. D'autres séances à ce sujet sont agendées dans les mois à venir.

M.Kurth juge «très positif» que les autorités communales arrivent à s'engager pour imaginer une réduction du nombre de communes. Pour la métropole horlogère, il serait bon de pouvoir avoir affaire à trois ou quatre communes autour d'elle. Les relations en seraient facilités.

Dynamique incontournable

A son avis, la région ne pourra pas faire l'économie d'une telle dynamique. Le Jura neuchâtelois constitue le 2e pôle du canton, avec plus de 50'000 habitants.

Pour mémoire, dimanche dernier, les 15 communes du Val-de-Ruz ont décidé leur fusion au 1er janvier 2013. Trois communes du Littoral en ont fait de même pour donner naissance à la commune de Milvignes.

(ats)

Ton opinion