Initiative populaire: Et si nos parlementaires étaient tirés au sort ?

Actualisé

Initiative populaireEt si nos parlementaires étaient tirés au sort ?

Une ONG lance aujourd'hui une initiative plutôt insolite: remplacer l'élection de 50 Conseillers nationaux par un tirage au sort. But: moins d'élite, plus de citoyens.

par
rmf
50 membres du parlement seraient tirés au sort tous les 4 ans, aux côtés de 150 personnes élues.

50 membres du parlement seraient tirés au sort tous les 4 ans, aux côtés de 150 personnes élues.

Keystone

Le système était déjà connu dans la Grèce antique: si les représentants du peuple sont tirés au sort, ils sont plus proches des citoyens que des élites élus.

Déjà testé en Irlande et en Belgique

Dans cette optique, l'ONG «Génération Nomination» lance aujourd'hui la récolte de signatures pour une initiative en ce sens, annonce la «Berner Zeitung». Elle propose que 50 des 200 Conseillers nationaux soient tirés au sort tous les 4 ans parmi la population des cantons.

Selon l'historien belge David Van Reybrouck, interrogé par le journal, l'idée a déjà été mise en pratique, notamment en Irlande. En effet, un groupe de 99 citoyens choisis au hasard a travaillé sur la nouvelle constitution du pays, aboutissant finalement à l'autorisation du mariage homosexuel.

En Belgique également, un cercle de représentants populaires aléatoires avait été formé en 2010 lorsque le pays n'avait plus de gouvernement. L'historien ajoute que les élections créent des élites, prenant l'exemple de la France et des Etats-Unis.

Jusqu'en 2019

Le collectif a maintenant deux ans pour récolter les 100'000 signatures nécessaires à l'aboutissement du texte, et provoquer une votation populaire.

Ton opinion