États-Unis - Et soudain, Kamala Harris débarque dans le défilé
Publié

États-UnisEt soudain, Kamala Harris débarque dans le défilé

La Démocrate est devenue la première vice-présidente des États-Unis à participer à un événement LGBT samedi à Washington. Une apparition qui a surpris tout le monde.

Kamala Harris lors de la Pride à Washington.

C’est une première aux États-Unis: la vice-présidente a participé à une manifestation LGBT samedi. Accompagnée de son époux Doug Emhoff, Kamala Harris a surpris tout le monde en se joignant aux participants à une marche organisée à Washington. La Démocrate, qui était vêtue d’un T-shirt portant l’inscription «love is love» (l’amour c’est l’amour), s’est brièvement exprimée pour rappeler son soutien à l’Equality Act, projet de loi qui doit permettre d’empêcher les discriminations touchant les personnes LGBT et sur lequel le Sénat va bientôt voter.

«Nous devons nous assurer que notre communauté transgenre et nos jeunes sont tous protégés. Nous avons besoin, encore, de protections autour de l’emploi et du logement. Il y a encore tellement de travail à faire, et je sais que nous sommes impliqués», a déclaré avec ferveur la vice-présidente, rapporte NBC.

Lors de cette journée, Kamala Harris a également rendu hommage aux victimes de la tuerie du Pulse, cinq ans jour pour jour après le drame. Le 12 juin 2016, un homme se revendiquant de l’EI avait abattu 49 personnes dans un club gay d’Orlando (Floride). «Il y a cinq ans, 49 personnes LGBT et alliées profitaient d’une soirée dans la boîte de nuit Pulse. Et puis, en un instant, elles n’étaient plus là. Aujourd’hui, nous nous souvenons de ceux qui sont morts et de leurs proches, et nous nous engageons à nouveau à construire un monde sans violence armée», a tweeté la vice-présidente américaine.

De son côté, Joe Biden a annoncé, via un communiqué, qu’il signerait un texte de loi visant à faire de la boîte de nuit un mémorial national, selon USA Today. Le Démocrate a également plaidé pour un contrôle plus strict des armes à feu et pour l’adoption de l’Equality Act, soulignant que la communauté LGBT est davantage touchée par la violence armée, en particulier les femmes transgenres de couleur.

(joc)

Ton opinion