Genève: Et voilà tout le meilleur du cinéma helvétique de 2018
Publié

GenèveEt voilà tout le meilleur du cinéma helvétique de 2018

C'est un peu nos Oscars à nous! Les prix du cinéma suisse, cérémonie annuelle, seront décernés vendredi au bout du lac.

par
Marine Guillain
Motti (Joel Basman) sur la plage à Tel Aviv dans «Le merveilleux voyage de Wolkenbruch» .

Motti (Joel Basman) sur la plage à Tel Aviv dans «Le merveilleux voyage de Wolkenbruch» .

dr

Sur les écrans romands depuis deux semaines, «Le merveilleux voyage de Wolkenbruch» est bien parti pour glaner quelques récompenses. Gros succès en Suisse alémanique, cette comédie de Michael Steiner, qui raconte le coup de foudre d'un jeune juif (Joel Basman) pour une «shiksa» (non juive) interprétée par Noémie Schmidt, est en effet nominé cinq fois aux prix du cinéma suisse.

Autres films en lice pour obtenir le prix de la Meilleure fiction de 2018: «Ceux qui travaillent» du Genevois Antoine Russbach et «Fortuna» du Lausannois Germinal Roaux, ainsi que les Alémaniques «Der Läufer» de Hannes Baumgartner et «Der Unschuldige» de Simon Jaquemet, pas encore sortis de ce côté-ci de la Sarine. Le gagnant sera annoncé vendredi au BFM à Genève.

Côté romand, on retiendra encore «Les dames», de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond, nommé pour le Meilleur documentaire. La concurrence sera rude dans cette catégorie, puisqu'il affronte les excellents «Chris the Swiss» d'Anja Kofmel, «Eldorado» de Markus Imhoof, «#Female Pleasure» de Barbara Miller et «Genesis 2.0» de Christian Frei.

Ton opinion