Êtes-vous assez téméraire pour faire du camping en hiver?

Faire du camping dans la neige est une expérience extraordinaire, à condition d’être bien préparé en amont.

Faire du camping dans la neige est une expérience extraordinaire, à condition d’être bien préparé en amont.

stock.adobe.com
Publié

LA CHRONIQUE DE TCS CAMPINGÊtes-vous assez téméraire pour faire du camping en hiver?

Pour éviter que l’aventure du camping en hiver ne vire au désastre, mieux vaut s’y prendre à l’avance et être bien préparé.

par
Nicole Wagner, TCS Camping

Le camping hivernal, c’est le top! Les campeurs suffisamment téméraires pour partir en camping durant les mois d’hiver sont toutefois rares. Et nous ne parlons pas ici d’aller hiverner quelque part dans les pays chauds du Sud, mais de vrai camping hivernal, dans la neige et le froid, en montagne. Certes, l’hiver est encore loin, mais si vous prévoyez de faire du camping en hiver pour la première fois, il convient de commencer les préparatifs dès maintenant.

Entre calme et silence, l’ambiance au camping en hiver est aussi particulière qu’extraordinaire.

Entre calme et silence, l’ambiance au camping en hiver est aussi particulière qu’extraordinaire.

TCS Camping Samedan
Les amateurs de sport d’hiver peuvent s’adonner à leurs loisirs directement depuis le camping.

Les amateurs de sport d’hiver peuvent s’adonner à leurs loisirs directement depuis le camping.

TCS Camping Samedan
Les camping-cars et les caravanes doivent néanmoins être adaptés aux conditions hivernales.

Les camping-cars et les caravanes doivent néanmoins être adaptés aux conditions hivernales.

TCS Camping Samedan

Votre véhicule de camping est-il adapté aux conditions hivernales?

Avant de se lancer dans un baptême de camping hivernal, il convient de se pencher sur le sujet et de s’y prendre suffisamment à l’avance au niveau des préparatifs. Cela exige un certain équipement, surtout en ce qui concerne le camping-car ou la caravane, qui doit absolument être adapté aux conditions hivernales. Plusieurs facteurs déterminent dans quelle mesure et pendant combien de temps un véhicule de camping peut supporter des conditions hivernales et des températures négatives tout en offrant chaleur et confort à l’intérieur. Il est bon de se renseigner au préalable sur l’altitude de l’emplacement du véhicule de camping, sur le degré d’enneigement sur place, sur les températures et sur l’isolation du véhicule.

Quiconque se lance dans une telle aventure sans un minimum de préparation pourrait très vite déchanter et faire marche arrière plus vite que prévu.

Sept astuces pour éviter que l’aventure du camping hivernal ne se transforme en cauchemar

Pour que votre baptême de camping en hiver soit une réussite, nous avons compilé des astuces de campeurs hivernaux expérimentés.

  1. Un chauffage en état de marche
    Il fait froid, très froid, les nuits d’hiver, en montagne. Il est donc indispensable d’avoir un chauffage en parfait état de marche à l’intérieur du camping-car ou de la caravane. Il faut impérativement s’assurer de son bon fonctionnement avant le départ.

  2. Le chauffage adéquat
    Il existe différents systèmes de chauffage pour camping-car ou caravane: au gaz, à l’essence, au diesel ou électrique. Les unités de chauffage électriques que l’on peut raccorder à l’électricité sur l’emplacement de camping sont particulièrement efficaces. Il s’agit également de la solution la plus écologique, surtout lorsqu’elles fonctionnent à l’électricité verte. Si vous disposez d’un chauffage au gaz, il convient de vérifier la quantité de gaz disponible avant le départ. Vu que la densité relative du gaz diminue avec le froid, le chauffage au gaz sera d’autant moins efficace que le niveau dans la bouteille de gaz est bas. Petite astuce: les petites cartouches de gaz pour les réchauds de camping supportent mal le froid et déclarent déjà forfait à des températures de -5° à -10 °C. Cela est dû à l’ajout de butane au propane.

  3. Une bonne isolation
    Le meilleur ou le plus écologique des chauffages ne sert à rien s’il y a des déperditions de chaleur dues à une mauvaise isolation. Il convient donc de s’assurer que le véhicule est bien isolé. Pour éviter au maximum les pertes de chaleur sur place, un auvent d’hiver ou un tablier de sol peuvent s’avérer très utiles. Il est également conseillé d’aérer brièvement et à fond la caravane ou le camping-car matin et soir. Afin d’éviter la formation de condensation sur les vitres, il faut éviter de suspendre des vêtements ou des serviettes humides à l’intérieur du véhicule. La plupart des campings d’hiver disposent d’un local de séchage prévu à cet effet.

  4. Un réservoir d’eau
    C’est un point à ne pas négliger. En hiver, l’eau peut rapidement geler à l’intérieur de la caravane ou du camping-car. Tant que le véhicule est chauffé, ce n’est pas un problème. En revanche, il faut penser à vidanger le circuit d’eau si vous êtes amené(e) à quitter le véhicule pendant plusieurs jours, voire pendant la nuit, quand la température du chauffage est au plus bas.

  5. Accessoires incontournables
    Il est indispensable d’emporter avec soi une bonne paire de gants et des vêtements chauds. Il est fort probable que les températures soient déjà très basses à l’arrivée ou qu’il neige au moment d’installer l’auvent. Il ne faut pas oublier d’emporter un balai pour déblayer la neige, ainsi qu’un grattoir à glace et un dégivreur de serrure, afin de garantir le bon état de marche du véhicule au retour.

  6. La conduite dans la neige et par grand froid
    Tout le monde n’a pas forcément l’habitude de rouler en camping-car ou de tracter une caravane en hiver. Le verglas et la neige sur les routes, dans les côtes et sur les hauteurs sont susceptibles d’entraver la conduite en toute sécurité. Il est donc de rigueur d’adapter sa conduite et d’équiper son véhicule de bons pneus d’hiver. Sans oublier les chaînes à neige, y compris pour la caravane.

  7. Faire le plein de diesel alpin
    Il n’est pas conseillé de faire le plein de diesel avant de partir à la montagne, en hiver. Il vaut mieux mettre dans le réservoir la quantité nécessaire pour arriver à destination et faire le plein de diesel alpin sur place. Ce dernier a une résistance au froid allant jusqu’à -30 °C et fait que le véhicule est toujours opérationnel, même par très grand froid. Le camping saura vous renseigner sur la station-service proposant du diesel alpin la plus proche.

Faut-il des chaînes à neige pour la caravane?

En Suisse, aucune obligation légale ne stipule qu’un véhicule doit être équipé de pneus d’hiver, cette décision appartenant à tout un chacun. Conformément à la loi suisse sur la circulation routière (LCR), le conducteur doit cependant rester constamment maître de son véhicule, de façon à pouvoir se conformer aux devoirs de la prudence. Ces mêmes règles s’appliquent aux campeurs, qu’ils circulent à bord d’un véhicule tractant une caravane ou d’un camping-car. Pour la sécurité routière, les pneus d’hiver sont essentiels. Voici les conseils de l’expert TCS:

  • Lors de déplacements avec un véhicule de camping en hiver, il convient de toujours avoir à bord des chaînes à neige.

  • Lorsque les chaînes à neige sont obligatoires, celles-ci doivent être montées sur les roues avant du véhicule de traction.

  • Sur une route fortement enneigée, il est préférable de ne pas utiliser de remorque.

  • Si c’est inévitable, en l’occurrence dans le cas d’une caravane, il est recommandé de monter également des chaînes à neige sur les roues de la caravane. Les chaînes permettent non seulement d’avancer, mais stabilisent aussi le véhicule et lui évitent de chasser sur les côtés. C’est particulièrement important pour éviter que la caravane ne patine.

Prêt(e) pour l’aventure hivernale?

Une fois prêt(e) pour l’aventure au camping en hiver, il ne reste plus qu’à se rendre sur pincamp.ch pour découvrir les campings qui restent ouverts durant les mois d’hiver. Passer Noël et la Saint-Sylvestre au camping est particulièrement chouette. Certains campings proposent d’ailleurs un programme spécial pour les fêtes de fin d’année.

Le «glamping» hivernal pour les moins téméraires

Celles et ceux qui ont un peu moins le goût de l’aventure, mais qui souhaitent malgré tout goûter aux joies du camping en hiver, ont la possibilité de faire du «glamping» hivernal en louant un hébergement à la montagne, confortable et chauffé, et profiter pleinement de l’atmosphère et du silence particuliers qui règnent au camping, l’hiver. Le site pincamp.ch propose un certain nombre d’hébergements «glamping» dans des campings ouverts en hiver.

Le TCS

Sous la marque TCS Camping, le Touring Club Suisse (TCS) exploite depuis plus de 70 ans des campings dans toute la Suisse. En 2021, les 23 terrains du TCS ont enregistré plus d’un million de nuitées. Avec la plateforme de réservation pincamp.ch, le guide en ligne camping-insider.ch, diverses autres prestations de services autour du camping et du caravaning ainsi que les près de 23’000 membres Camping, le TCS est la plus grande et la principale organisation de camping en Suisse.

Ton opinion

0 commentaires