Aviation: Etihad modifie ses contrats avec Darwin
Actualisé

AviationEtihad modifie ses contrats avec Darwin

La compagnie aérienne d'Abou Dhabi, Etihad, assure ne pas vouloir prendre le contrôle de son homologue tessinoise, Darwin, mais protéger ses investissements.

Sous pression de la Confédération, Etihad a accepté de modifier son accord d'acquisition avec Darwin. La compagnie aérienne rappelle son intention de limiter sa participation dans Darwin à 33,3%. «Une part de 66,7% restera détenue par des investisseurs suisses et aucun intérêt suisse ne sera compromis», souligne la compagnie lundi dans un communiqué. Elle réagissait à une demande de clarification émise la semaine dernière par l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC).

Après consultation de l'accord d'acquisition, l'OFAC soupçonnait Etihad de vouloir prendre le contrôle de Darwin, un scénario non conforme aux lois. Il a donc demandé une modification des contrats d'ici au 30 septembre, délai après lequel la situation sera réévaluée.

«Nous comprenons et soutenons le besoin de clarté totale dans le rôle assumé par Etihad Airways, qui ne prend pas le direction de Darwin Airline et n'entend pas le faire», indique le patron de la compagnie émiratie James Hogan, cité dans le communiqué. «Nous cherchons seulement, comme le ferait n'importe quel investisseur minoritaire, à protéger notre investissement».

Etihad assure travailler en «collaboration avec l'OFAC, apportant des modifications à l'accord, afin de respecter la réglementation».

La compagnie des Emirats arabes unis ne détient encore aucune part dans Darwin. Mais la compagnie tessinoise opère déjà sous le nom Etihad Regional. (ats)

Ton opinion