Actualisé

New York«Etre mannequin, c'est de la folie!»

Le modèle genevois Isabelle Bianchi a été retenu par une chaîne aux Etats-Unis pour une téléréalité animée par Naomi Campbell.

par
Emmanuel Coissy

En ce moment, son minois est placardé dans tout Manhattan pour une publicité et elle court les castings de la Fashion Week, qui débutera la semaine prochaine. A 20 ans, la Genevoise Isabelle Bianchi, qui réside à New York, apparaîtra en mars dans «The Face», un concours américain sous la forme d'une émission de TV préenregistrée, où douze mannequins se défieront, coachés par Naomi Campbell.

Quels ont été vos rapports avec Naomi Campbell?

Elle est impressionnante à double titre: la longévité de sa carrière d'une part et son caractère très fort d'autre part.

De tigresse!

Oui, mais heureusement nous avons eu de bons rapports. En tout cas, elle, si elle n'apprécie pas quelqu'un, elle le lui dit clairement!

A quoi ressemble la vie d'un mannequin à New York?

C'est de la folie! Avant la Fashion Week, nous sommes des centaines de filles à courir les castings, 10 à 12 par jour. Après, je participe généralement à 7 à 10 shows. Je suis très proactive: j'appelle sans cesse mon agent et je lui apporte du chocolat.

Vous en vivez?

Je le pourrais. Mais j'ai choisi de poursuivre des études à mi-temps, pour lesquelles je suis aidée par mon père.

Le milieu de la mode est très festif. Vous aimez ça?

A New York, il y a des fêtes tous les soirs. Je me contente d'une à deux sorties hebdomadaires, parce que ça fait partie de l'industrie de la mode.

Cela doit nécessiter une garde-robe importante...

On me prête des habits et je fais du shopping. Mais raisonnablement; on peut être à la mode en mixant des vêtements de la grande distribution, Zara et Top Shop, par exemple.

Vous suivez un régime?

Non, car j'ai la chance d'avoir un métabolisme rapide et les mensurations recherchées (ndlr: 1 m 78, 86/61/90). Je vois plein de filles au régime. Il y a une pression énorme.

Vos astuces pour être en forme?

Je fais beaucoup de sport dans un fitness et du Pilates. Pour l'éclat de la peau, je bois 4 à 5 litres d'eau avant une séance de photo.

Vos projets?

Du mannequinat encore trois ou quatre ans, si possible en Asie et en Europe. Et le rêve: poser pour les photographes Steven Meisel et Terry Richardson.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!