Jeux vidéo : Etre une proie entourée d'ennemis, c'est le pied!

Actualisé

Jeux vidéo Etre une proie entourée d'ennemis, c'est le pied!

Dans «Prey», survivre et enquêter constituent le sel d'un périple unique selon ses propres décisions.

par
mmi

Après le très réussi «Dark Messiah of Might and Magic» en 2006 et, plus récemment, la franchise déjà culte «Dishonored», le studio français Arkane Studios continue dans l'excellence avec «Prey». Dans ce thriller futuriste à la croisée des chemins entre «Bioshock», «Deus Ex» et «Dead Space», le joueur incarne Morgan Yu, esseulé dans la station spatiale tentaculaire Talos 1 envahie par des extraterrestres belliqueux et effrayants après une expérience qui a tourné au cauchemar.

Fragile mais plein de ressources, le héros peut compter sur un arsenal allant d'armes classiques, comme les traditionnels fusils à pompe et pistolets, à des moyens plus atypiques comme le Gloo, un canon projetant une mousse capable de figer les ennemis, et sur de nombreuses capacités qu'il débloque par le biais d'un arbre de compétences aussi riche que varié. Le joueur a ainsi la liberté d'étoffer ses facultés selon ses préférences. C'est idéal pour recommencer une partie et la vivre différemment.

Artistiquement réussi, ce jeu de tir à la vue subjective s'appuie sur un scénario solide et sans temps mort. Cette aventure passionnante dure une vingtaine d'heures.

(mmi/20 minutes)

PC, PS4, One. Arkane Studios. Solo.

Age Pegi: 18 ans.

****

Ton opinion