Étude PISA: les élèves suisses en dessus de la moyenne

Actualisé

Étude PISA: les élèves suisses en dessus de la moyenne

Dans la dernière étude Pisa sur les connaissances des jeunes en sciences naturelles, la Suisse se situe nettement en dessus de la moyenne des pays de l'OCDE.

La Finlande fait de nouveau figure de premier de classe.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié jeudi ces résultats préalables de l'étude Pisa (Programme international pour le suivi des acquis des élèves), qui sera présentée en détail le 4 décembre.

La Finlande (563 points de moyenne) y précède Hong Kong (542 points) et le Canada (534 points) s'agissant des connaisances des élèves de 15 ans en sciences naturelles.

Avec une moyenne de 512 points, la Suisse se classe 16e. Son résultat dépasse nettement la moyenne des Etats de l'OCDE, a précisé l'organisation dans un communiqué.

Le Liechtenstein se place 10e, l'Allemagne 12e, l'Autriche 18e et la France 25e, dans la moyenne d'environ 500 points avec notamment la Suède et le Danemark. L'Italie, les Etats-Unis, l'Espagne ou encore la Russie se trouvent eux en dessous de la moyenne de l'OCDE.

Comparaison avec 2003 difficile

Dans les marges de fluctuation statistiques, la Suisse se place entre les rangs 13 et 20 des Etats qui ont participé à l'enquête et entre les rangs 8 et 14 des Etats de l'OCDE.

Cinquante-sept Etats ont participé à l'enquête en 2006. Ils représentent environ 90 % de l'économie mondiale. Une comparaison avec les résultats de 2003 pour les sciences naturelles n'est pas possible, selon l'OCDE, car ce domaine n'a été retenu comme prioritaire pour la première fois qu'en 2006.

Lors de la première enquête en 2000, à laquelle 32 pays avaient participé, les jeunes Suisses étaient bons en mathématiques mais en revanche seulement moyens en lecture et en sciences naturelles.

En 2003, l'accent de l'étude avait été mis sur les mathématiques et 41 pays avaient participé. Le résultat de la Suisse était clairement meilleur. Elle arrivait dans les 10 premiers et dépassait largement ses voisins français, allemand et autrichien. (ats)

Ton opinion