Etudiants des HES à la caisse

Actualisé

Etudiants des HES à la caisse

Les Hautes écoles spécialisées (HES) brandissent la menace d'un numerus clausus si l'augmentation des crédits pour la formation reste de 4,5 %, comme le propose le Conseil fédéral.

Cela ne suffit de loin pas, affirme le président du conseil des HES Rainer Huber. Aujourd'hui déjà, la Confédération ne remplit pas ses obligations, selon M. Huber, ministre argovien de l'Education, dans une interview samedi à la Mittelland

Zeitung. D'après lui, les taxes vont aussi augmenter pour les étudiants et certains projets risquent d'être retardés.

Ton opinion