Mexique: Etudiants disparus: fosse commune découverte
Actualisé

MexiqueEtudiants disparus: fosse commune découverte

Des cadavres ont été découverts samedi dans une fosse commune des environs de la municipalité d'Iguala (sud) où 43 étudiants ont disparu à la suite d'affrontements avec la police.

«On a ratissé la zone et on a découvert des restes humains au cours des fouilles», a indiqué au téléphone un policier de la région de Guerrero présent au moment où la fosse a été mise au jour. Il n'a pas pu déterminer le nombre des cadavres ni leur identité et on ne sait pas si ce sont ceux des 43 étudiants portés disparus.

Le magistrat instructeur de Guerrero, Iñaky Blanco, a également déclaré aux médias que la fosse d'Iguala (une localité de 140.'00 habitants à 200km de Mexico) contenait un nombre indéterminé de cadavres non identifiés, selon le journal El Universal. D'autre part, un agent de la police régionale a confirmé à l'AFP que la découverte de la fosse avait été rendue possible à la suite d'une dénonciation anonyme.

22 policiers arrêtés

Les étudiants disparus font partie d'une école normale proche de Chilpancingo. Ils s'étaient rendus vendredi à Iguala, à une centaine de kilomètres plus au nord, pour récolter des fonds d'aide. Après avoir pris d'assaut des bus de transport public pour revenir chez eux, il ont été la cible de tirs de la part de la police municipale. Trois étudiants ont trouvé la mort dans cette première fusillade et des témoins affirment que des dizaines d'entre eux ont été emmenés vers une destination inconnue dans des voitures de police.

Les autorités ont arrêté 22 policiers accusés d'avoir participé aux tirs et à une autre attaque ayant fait trois victimes à la périphérie d'Iguala. Un gang criminel est soupçonné d'avoir participé à cette seconde fusillade, ce qui fait craindre que les étudiants aient été enlevés par une bande criminelle. On estime à 80'000 morts les victimes du crime organisé au Mexique depuis 2006. (afp)

Ton opinion