Actualisé 24.10.2014 à 05:37

Mexique

Etudiants disparus: le gouverneur s'en va

Le gouverneur de l'Etat mexicain de Guerrero, secoué par la disparition de 43 étudiants et des manifestations dénonçant la corruption au sein de la police, a annoncé qu'il se retirait.

Angel Aguirre, membre du parti de la révolution démocratique (gauche), était sous le feu des critiques depuis la disparition de 43 étudiants dans la nuit du 26 décembre dernier après un affrontement avec la police à Iguala dans le Guerrero, un Etat pauvre du sud-ouest du pays.

La démission du gouverneur intervient au lendemain de l'annonce par les autorités fédérales d'un mandat d'arrêt contre le maire d'Iguala, également un élu du PRD, pour être l'instigateur présumé, avec son épouse, de l'attaque menée le 26 septembre contre des étudiants. Cette attaque avait fait 6 morts, 25 blessés et 43 disparus, dont on est toujours sans nouvelles, un mois après.

Les autorités mexicaines ont annoncé la semaine dernière l'arrestation du chef d'une organisation criminelle, soupçonnée de complicité avec la police dans le meurtre de ces étudiants portés disparus. Leur sort a suscité une vive émotion dans le pays et des manifestations ont eu lieu pour exiger des réponses des autorités.

Ces dernières ont arrêté des dizaines de policiers soupçonnés de liens avec les Guerreros Unidos (Guerriers unis), un gang issu d'une scission avec le cartel de la famille Beltran Leyva, dont le chef, l'un des plus puissants barons de la drogue au Mexique, a été arrêté le 1er octobre. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!