Euro 08: étudiants «blacks» discriminés à l'embauche?

Actualisé

Euro 08: étudiants «blacks» discriminés à l'embauche?

Des étudiants de couleur disent avoir été écartés d'un job en marge de l'Euro. Faux, rétorque l'employeur.

Un refus pour job d'étudiant qui tourne à la discrimination ethnique? Voilà le sentiment que partagent sept universitaires de couleur qui avaient postulé pour des postes à l'accueil en marge de l'Euro 08.

«Une agence de placement avait fait paraître une annonce fin avril», explique Kay. Ils ont alors postulé. «Les responsables du recrutement nous ont alors assuré que le job était pour nous.» Les photos pour le pass ont d'ailleurs été faites sur place. «Un ami blanc, se souvient Shyaka, s'est inscrit deux semaines après moi. Il a été retenu.»

Assis à côté des exclus, l'ami en question arbore en effet un pass. Il touchera les 4000 fr. pour ce job. «Pour justifier leur refus, les employés de l'agence m'ont parlé de restrictions budgétaires», lâche Thierry.

Contacté, un des responsables de l'agence se défend de toute discrimination et explique que son travail se limitait à mettre des dossiers à disposition du client qui s'occupait du secteur événementiel de la manifestation.

«Il n'y a eu aucune discrimination», s'est défendu à son tour l'employeur, qui précise: «La personne qui a étudié les dossiers est une Indienne de couleur.» Selon lui, «près de 40% des employés à l'accueil et à la sécurité sont des gens de couleur.» Il ajoute que, pour certains postes, des candidatures de professionnels ont été privilégiées.

Les universitaires ont décidé de porter l'affaire devant les prud'hommes.

Shahïn Ammane

Ton opinion