Euro 2008: faux départ pour les champions du monde
Actualisé

Euro 2008: faux départ pour les champions du monde

Retour sur terre pour la Squadra azzurra. L'Italie a concédé, samedi à Naples, un match nul face à la modeste Lituanie (1-1).

Pour ses débuts en qualifications de l'Euro 2008, les Transalpins se sont compliqué la tâche d'entrée dans un groupe B qui comprend notamment la France et l'Ecosse. Largement favoris, les Italiens ont souffert de leur manque d'efficacité. En jouant crânement leur chance et grâce à un gardien bien inspiré, les Baltes ont créé la première sensation de la saison internationale.

Les champions du monde ont bien compris ce qui allait les attendre pendant les quatre années à venir: ils seront l'équipe à battre. Quant à Roberto Donadoni, nouveau sélectionneur transalpin, il mesure lui aussi l'ampleur de la tâche qui l'attend: il ne va pas être facile de succéder au charismatique Marcello Lippi.

Surpris par l'ouverture du score de Tomas Danilevicius (21e), les tenants de la Coupe du monde s'étaient pourtant vite remis dans le sens de la marche grâce à Filippo Inzaghi, bien placé à la reprise d'un centre d'Antonio Cassano (30e). Face à un adversaire qui a eu le mérite de ne jamais fermer le jeu, la suite n'a été qu'une accumulation d'occasions gâchées.

S'il est exagéré de parler de «gueule de bois», les Italiens ont souffert de leur manque de condition. Les «azzurri» vont devoir faire beaucoup mieux pour leur 2e match, mercredi à Paris, contre une équipe de France forcément revancharde après sa défaite en finale de Coupe du monde.

(afp)

Ton opinion