Actualisé 21.06.2008 à 08:55

EURO 2008: Pleins feux sur Torres

Le quart de finale de l'EURO 2008 Espagne - Italie, dimanche à Vienne, proposera un sacré duel entre les buteurs d'exception que sont Fernando Torres (Liverpool) et Luca Toni (Bayern Munich).

Leur performance respective pourrait être déterminante quant à l'issue de ce duel entre cousins méditerranéens.

L'Espagne, à qui l'Italie ne réussit pas en compétition officielle (dernier succès voici 88 ans...), possède en Fernando Torres (24 ans) l'une des armes pour déjouer la vigilance de la défense transalpine, un peu moins souveraine que lors de son titre mondial en Allemagne il y a deux ans.

En face, Luca Toni (31 ans) va bien finir par retrouver le chemin des filets. Tant contre la Roumanie que face à la France, le géant du Bayern Munich a gâché de nombreuses occasions. Mais chaque buteur connaît parfois une série moins positive, et il suffit d'un but pour que la machine reparte. Et Toni, s'il n'a pas encore marqué, a effectué un travail de sape, pesant de tout son poids sur les défenses adverses.

Torres et Toni restent sur une saison pleine. Les deux hommes ont en effet inscrit 24 buts chacun dans leur championnat respectif. A l'EURO 2008, Torres a marqué une fois, mais a joué moins d'une heure contre la Russie avant d'être laissé au repos face aux Grecs. La nouvelle idole de Liverpool aura donc bien pu se reposer avant ce match crucial.

Sur le plan offensif, l'Espagne dispose bien entendu aussi de la force de frappe incarnée par David Villa, actuel meilleur réalisateur du tournoi avec quatre buts. Le joueur de Valence peut profiter des brèches que Torres ne manquera pas de créer dans la défense italienne.

Ce duel entre buteurs ne sera cependant que l'un des aspects d'une rencontre très chaude dans la capitale autrichienne, où par ailleurs le mercure devrait grimper dimanche jusqu'à 31 degrés...

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!