EURO 2008: premier bilan sécuritaire positif
Actualisé

EURO 2008: premier bilan sécuritaire positif

L'EURO 2008 a bien commencé en matière de sécurité. Que ce soit à Bâle, à Genève ou à Zurich.

Le premier bilan est positif, a indiqué dimanche matin à l'ATS Klaus Mannhart, porte-parole du département de la sécurité. Pourtant, les gens ont déjà beaucoup bu le samedi. C'est pourquoi, les autorités ont dû installer dans la halle 5 de la Foire de Bâle des cellules pour dessoûler. Une vingtaine de personnes en ont profité, a précisé le département bâlois de sécurité.

Par ailleurs, douze personnes ont dû passer la nuit dans une ancienne prison, mise à disposition pour des interpellations de masse durant l'EURO. Elles ont été interpellées pour vandalisme et violence contre fonctionnaire de police. Trois d'entre eux restent pour le moment aux arrêts.

Plus de 100 000 fans

Plus de 100 000 fans se trouvaient dans la ville et au stade samedi soir. 200 d'entre eux ont dû être soignés par les services sanitaires ambulatoires, la plupart pour des petites blessures comme des coupures ou des malaises. Quinze personnes ont été envoyées à l'hôpital. Parmi elles, des cas qui n'avaient rien à voir avec le foot.

Seuls quelque 140 fans tchèques ont eu la malchance de ne pouvoir rentrer à Prague. Ils sont restés en rade à Bâle, parce que leur avion n'est pas arrivé à temps à l'éaroport de Bâle-Mulhouse. Ils ont pu dormir dans la région dans un endroit prévu à cet effet. 80 d'entre eux ont voulu revenir en ville et ont été transportés dimanche matin à l'aéroport.

Genève a aussi vécu un bon début d'EURO 2008. La police n'a signalé aucun incident important et qualifié la situation de relativement calme.

Les Portugais ont laissé éclater leur joie après la victoire contre la Turquie, mais les Turcs ont gardé le sourire samedi soir. La police n'a pas signalé de dérapages.

A Zurich, les premiers matches de l'EURO 2008 n'ont pas laissé beaucoup de traces. La soirée s'est déroulée dans le calme, a indiqué la police dimanche matin.

La police a dû intervenir à quelques reprises en raison de bagarres dues à la surconsommation d'alcool. Quelques personnes ont été interpellées, sans plus, a précisé la police.

Quelques personnes ont fait appel aux services sanitaires dans la fanzone et seulement pour des blessures légères. Plusieurs dizaines de milliers de fans ont suivi les premiers matches de l'EURO samedi sur grand écran en ville.

A Berne, la police a vécu une nuit de samedi à dimanche plus calme que d'habitude. Elle n'a quasiment pas dû intervenir. Une personne ivre a été placée en cellule de dégrisement.

La police sanitaire s'est occupée de 45 personnes dans les postes d'aide mis en place pour l'EURO 2008, a indiqué à l'ATS un de ses porte-parole. Six personnes ont été hospitalisées, mais il ne s'agit pas de cas graves.

Samedi soir, la foule était au rendez-vous: 10 000 personnes se sont pressées dans la zone de fans en vieille ville. D'une capacité de 25 000 personnes, les arènes Public-Viewing sur la Place fédérale et la place Waisenhaus étaient pleines pour le match Suisse-République tchèque. (ats)

Ton opinion