Vaud - Euro: attroupements et klaxons tolérés durant une heure après les matches
Publié

VaudEuro: attroupements et klaxons tolérés durant une heure après les matches

Les polices communales et cantonales seront présentes dans l’espace public pour juguler tout débordement pendant le Championnat d’Europe de football.

Les cortèges de voitures – comme ici à Lausanne lors de l’Euro 2008 – ne seront autorisés par la police que pendant une heure après les matches du prochain Euro. Passé ce délai, ils seront dénoncés, annonce mardi la police.

Les cortèges de voitures – comme ici à Lausanne lors de l’Euro 2008 – ne seront autorisés par la police que pendant une heure après les matches du prochain Euro. Passé ce délai, ils seront dénoncés, annonce mardi la police.

VQH

Les corps de police seront présents dans l’espace public pour faire face à d’éventuels débordements pendant l’Euro, qui se déroulera du 11 juin au 11 juillet prochain. Les cortèges de véhicules et concerts de klaxons ne seront autorisés que pendant une heure après les matches. Les abus et fautes graves de circulation seront dénoncés, annoncent mardi la police cantonale et les polices communales vaudoises dans un communiqué.

En l’absence de fans zones et d’écrans géants – Covid oblige – la fin des matches pourrait engendrer des attroupements de supporters, notamment en formant des cortèges de véhicules dans les centres urbains et en klaxonnant. Pour autant qu’ils ne perturbent pas exagérément la circulation et l’ordre public, ils seront tolérés durant une période de soixante minutes après la fin des rencontres. En cas de nécessité, le trafic urbain pourra être dévié.

Tolérance zéro pour les fautes graves

Les fautes graves, telles que le non-respect des limitations de vitesse, de la signalisation lumineuse, des priorités et de la sécurité des piétons seront dénoncées. Pareil pour les comportements dangereux comme le fait de se pencher hors d’un véhicule en marche. L’usage des klaxons sera aussi dénoncé une fois dépassé le délai d’une heure après le match, précise le communiqué.

Même tarif du côté de Fribourg

À l’instar de Vaud, les polices communales et cantonale fribourgeoises ont annoncé mardi dans un communiqué une tolérance d’une heure pour les klaxons après la fin des matches de l’Euro. Les abus et les fautes graves de circulation seront dénoncés, avertissent les forces de l’ordre. Les autorités recommandent aux supporters «de faire preuve de prudence, de bon sens et de fair-play, en respectant les règles de la circulation routière et la sécurité du public». En outre, les restrictions sanitaires et directives en lien avec la crise du coronavirus restent en vigueur.

(comm/egr)

Ton opinion

122 commentaires