Allemagne - Europa-Park crée le malaise avec ses «bracelets» sanitaires
Publié

AllemagneEuropa-Park crée le malaise avec ses «bracelets» sanitaires

Le célèbre parc avait mis en place un système permettant d’indiquer le statut vaccinal des visiteurs logeant à l’hôtel, y compris celui des enfants de plus de 6 ans. Face à la polémique, il a fait machine arrière.

La direction du parc a rétropédalé face à la colère des internautes.

La direction du parc a rétropédalé face à la colère des internautes.

AFP

À nouveau ouvert depuis le mois de mai, Europa-Park a mis en place toute une série de mesures sanitaires pour lutter contre la propagation du Covid-19. Parmi ces règles, une a suscité une telle indignation chez les internautes que la direction du parc d’attractions a fini par faire machine arrière. Le site s’était aligné sur la politique des «3G» («geimpft, getestet oder genesen») mise en place par l’Allemagne et suivi les exigences imposées par le Bade-Wurtemberg: quiconque souhaite se rendre dans un lieu accueillant du public doit pouvoir prouver qu’il est vacciné, testé négatif ou guéri.

La direction avait toutefois ajouté une contrainte supplémentaire: tous les visiteurs dès 6 ans qui logaient dans un hôtel du parc devaient porter un bracelet portant une couleur indiquant leur statut vaccinal. En clair, les personnes vaccinées ou guéries d’une récente infection au Covid-19 étaient priées d’arborer un bracelet blanc, et les clients ne disposant que d’un test négatif recevaient un bracelet de couleur. «Il s’agissait simplement de trouver une solution aussi pratique et claire que possible», avait expliqué la porte-parole du parc.

Cet argument n’a pas convaincu les internautes, qui ont fait part de leur colère sur les réseaux sociaux, écrit «Die Welt». Beaucoup y voyaient une atteinte à la vie privée des visiteurs ainsi qu’au secret médical. Face au tollé, la direction du parc a rétropédalé et renoncé aux bracelets différenciés, explique le «Courrier International»: depuis le 19 août, les personnes logeant dans un des hôtels du parc portent tous un bracelet blanc attestant qu’elles sont en possession d’un pass sanitaire en bonne et due forme.

Pour avoir le droit d’entrer dans le parc, les clients doivent présenter un test antigénique de moins de 24 heures ou un test PCR de moins de 48 heures. Il est donc nécessaire de se faire tester quotidiennement si l’on souhaite séjourner plusieurs jours dans le parc.

(joc)

Ton opinion