Pagaïe sous la Manche: Eurotunnel rejette la faute sur Eurostar
Actualisé

Pagaïe sous la MancheEurotunnel rejette la faute sur Eurostar

Le groupe Eurotunnel a rejeté vendredi les accusations selon lesquelles il n'aurait pas réagi «comme il convenait» lors de la panne dans le tunnel sous la Manche.

Il s'en est pris à Eurostar qu'il accuse notamment de ne pas avoir toujours respecté les procédures de secours.

«Nous avons été ici ou là injustement suspectés de ne pas avoir réagi comme il convenait», après la gigantesque panne survenue le week-end dernier, qui a paralysé le trafic d'Eurostar, indique le groupe chargé de l'exploitation du tunnel sous la Manche dans un communiqué.

Jeudi, la commission franco-britannique supervisant le trafic dans le tunnel sous la Manche avait estimé qu'Eurostar et Eurotunnel n'avaient pas correctement rempli leur mission d'information auprès des passagers à la suite de cette panne.

Dans la nuit du 18 au 19 décembre, cinq trains d'Eurostar sont successivement tombés en panne à cause de la neige et ont bloqué le tunnel, rappelle Eurotunnel.

Critique lancée

Le groupe affirme lui que les délais d'une «évacuation ont été malheureusement allongés parce que les équipages d'Eurostar, en totale violation avec les procédures de secours, ont demandé aux passagers (d'un des trains concernés, NDLR) de prendre leurs bagages avec eux». Le groupe critique également l'information fournie aux passagers.

«Bien qu'en relation continue avec nos équipes, il est évident que les équipages d'Eurostar n'ont visiblement pas relayé les informations utiles aux passagers», ce qui a notamment «conduit à un mouvement d'inquiétude» parmi certains d'entre eux, assure le groupe dans son communiqué.

Ce scénario a lui «obligé» Eurotunnel «par sécurité» à mener une évacuation immédiate par le tunnel de service du train concerné qui «n'était plus tractable».

«De toute évidence, Eurotunnel n'est ni la cause de ces pannes, ni en charge de la relation clientèle d'Eurostar, et nos équipes sont intervenues avec rapidité et professionalisme, au-delà même de leur tâche normale», assure le groupe qui compte Eurostar comme client. Et de citer le cas de personnels d'Eurotunnel, qui «ont décidé spontanément de s'occuper des clients d'Eurostar».

Suggestion

Répondant à l'accusation de manque de communication entre son PC de crise et les trains, Eurotunnel affirme que le lien a été permanent: «si tel n'avait pas été le cas, les opérations de secours très complexes n'auraient pu être réalisées en toute sécurité».

En guise de conclusion, Eurotunnel affirme qu'il «fera tout ce qui est en son possible pour permettre à Eurostar de surmonter cette crise le plus rapidement possible», rappelant que les deux groupes collaborent depuis 15 ans pour assurer des liaisons entre le continent et la Grande-Bretagne.

Le service des trains Eurostar entre Paris, Bruxelles et Londres, victime d'une panne monstre il y a une semaine, redeviendra normal à compter de samedi, a indiqué Eurotunnel.

Le 23 décembre, 24 trains ont circulé sur la cinquantaine habituelle et le 24 décembre, 37 au total. (ap)

Ton opinion