Chanson: Eurovision: Google prédit la victoire de la France
Actualisé

ChansonEurovision: Google prédit la victoire de la France

Le géant informatique a établi un pronostic à l'aide d'un outil basé sur les tendances de recherches sur son moteur. La Suisse serait 25e.

par
cht/nxp
La Française Alma va-t-elle remporter l'Eurovision? Réponse samedi soir.

La Française Alma va-t-elle remporter l'Eurovision? Réponse samedi soir.

AFP

Pour la première fois cette année, Google s'est amusé à deviner le classement final de l'Eurovision. Ceci sur la base des requêtes des internautes sur son moteur de recherche. Résultat: la chanteuse Alma, qui défendra les couleurs de la France samedi en Ukraine, est la candidate dont le nom est le plus demandé sur le web.

Pour parvenir à ce résultat, le géant a étudié les requêtes des internautes grâce à son outil Google Trends. La chanteuse française a été la candidate la plus recherchée par les internautes des autres pays parmi les 42 artistes en lice cette année avec son morceau «Requiem». Elle remporterait donc le concours avec 266 points, devant l'Italie et la Bulgarie.

La Suisse 25e

Et la Suisse, qui a accueilli le premier concours de l'Eurovision en 1956? Le groupe bernois Timebelle avec le titre «Apollo» finirait 25e et avant-dernier, avec 4 points. Ce qui veut dire qu'il serait au moins qualifié pour la finale, (la demi-finale a lieu ce jeudi soir), ce qui ne serait déjà pas si mal...

Le titre Apollo de Timebelle

Cette prédiction de Google n'est «évidemment pas un pronostic représentatif basé sur des critères statistiques», précise le géant dans un communiqué. Son classement ne prend en outre pas en compte le choix des votants et des téléspectateurs. Il se dit néanmoins curieux de voir «dans quelle mesure l'expérience Eurosearch s'approchera en fin de compte des bons résultats...»

A noter que la Française Alma n'a pas la cote auprès des bookmakers. Selon eux, elle ne terminerait que 10e du concours. En tête de leur classement se trouve l'Italien Francesco Gabbani («Occidentali's Karma»), suivi par le Bulgare Kristian Kostov («Beautiful Mess») et le Suédois Robin Bengtsson («I can't go on»).

Pour rappel, l'an dernier c'est Jamala qui avait offert la victoire à l'Ukraine avec le titre très politique «1944».

Ton opinion