Actualisé 17.11.2006 à 00:19

Eva Green: «On n'a encore jamais vu un tel James Bond»

Après ses apparitions dans «The Dreamers» et «Kingdom Of Heaven», la Française Eva Green, 26 ans, incarne la Bond Girl Vesper Lynd dans «Casino Royale». Interview.

Vesper Lynd est le premier personnage féminin écrit par Ian Fleming, l'auteur des «James Bond». Son importance est capitale, car sa relation amoureuse avec 007 influencera toute la carrière de l'agent secret.

– Connaissez-vous les anciens films «James Bond»?

– J'ai grandi avec Bond, mais je n'ai pas vu tous les films. C'est du pur divertissement et je les regarde toujours volontiers.

– Comment a débuté l'aventure?

– Le tournage a commencé en janvier de cette année, mais je n'ai appris qu'en février que j'avais obtenu le rôle. Alors j'ai dû rapidement me rendre aux Bahamas.

– Qu'est-ce qui vous a excitée dans «Casino Royale»?

– Le film est beaucoup plus réaliste, plus sombre et plus lugubre que les anciens «Bond». S'y ajoute aussi une histoire d'amour tragique exceptionnelle. Car elle montre comment James Bond finit toujours par perdre la confiance qu'il accordait jusqu'ici aux femmes.

– Pas de liaison trépidante entre votre personnage et Bond?

– Non, le scénario est très bien écrit. Au début il y a de l'agressivité entre nous. Mais peu à peu nous devenons plus intimes et tombons amoureux. On n'avait encore jamais un 007 de ce genre. Je suis persuadée que les filles vont aimer les scènes d'amour.

– Quel effet vous fait Daniel Craig?

– Il est charmant et à la fois dangereux et tendre. Je l'aimais déjà beaucoup en tant qu'acteur, mais dans la peau de James il est tout simplement incroyable! Il donne une nouvelle dimension au héros légendaire.

Mohan Mani

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!