Actualisé 08.09.2015 à 14:01

Amsterdam

Evacuation générale des patients d'un hôpital

La rupture d'une conduite d'eau a provoqué une grave inondation, qui a forcé l'établissement médical à rediriger ses pensionnaires vers d'autres hôpitaux.

La conduite s'est rompue dans une rue d'Amsterdam proche de l'hôpital et a causé d'importants dégâts.

La conduite s'est rompue dans une rue d'Amsterdam proche de l'hôpital et a causé d'importants dégâts.

Les patients d'un hôpital universitaire d'Amsterdam (VUmc) étaient évacués mardi, après qu'une importante conduite d'eau se soit cassée, inondant le bâtiment, a annoncé l'établissement médical. Plusieurs centaines de personnes, au total, étaient concernées par cette mesure.

«Ce matin, une conduite d'eau importante s'est cassée», a indiqué le VUmc sur son site internet. «En raison de l'inondation, des éléments cruciaux de notre infrastructure ne sont plus opérationnels.» L'électricité est par exemple partiellement indisponible.

La conduite s'est cassée dans une rue adjacente à l'hôpital. D'impressionnantes images relayées par la télévision publique néerlandaise NOS montrent notamment une voiture flottant dans cette rue totalement inondée.

Opération jusqu'à minuit

«Etant donné que nous ne savons pas combien de temps cela va durer, nous avons décidé de déplacer les patients vers d'autres hôpitaux», a précisé l'établissement médical, soulignant toutefois que les fonctions de base de cet établissement de plusieurs étages sont encore opérationnels et que «les patients ne sont pas en danger».

L'évacuation des patients a débuté vers 13h avec douze nouveaux-nés et cinq personnes souffrant de problèmes cardiaques, selon la NOS. Selon un responsable de la VUmc, Wouter Bos, un maximum de 500 patients se trouvent actuellement dans l'hôpital, qui espère achever l'évacuation avant minuit.

Morgue inondée

Le sous-sol, dans lequel se trouve notamment la morgue, a été complètement inondé, mais les corps n'ont pas été touchés, selon un des directeurs de l'hôpital, cité par la NOS.

Un porte-parole du VUmc, interrogé par la NOS, a indiqué que les opérations chirurgicales prévues mardi n'avaient pas encore débuté au moment où la conduite d'eau s'est cassée. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!