Football - Evacué à l’hôpital, Nanizayamo souffre d’un traumatisme crânien
Publié

FootballEvacué à l’hôpital, Nanizayamo souffre d’un traumatisme crânien

Sorti sur une civière suite à un terrible choc avec son gardien, le défenseur du LS va passer la nuit en observation. Les nouvelles le concernant sont plutôt rassurantes.

par
Nicolas Jacquier
Mickaël Nanizayamo s’est fait une grosse frayeur ce dimanche face à Sion, après un violent choc avec son gardien Mory Diaw.

Mickaël Nanizayamo s’est fait une grosse frayeur ce dimanche face à Sion, après un violent choc avec son gardien Mory Diaw.

freshfocus

Ce dimanche après-midi, à l’occasion du derby Sion-LS, la scène de la 12e minute a plongé Tourbillon dans l’effroi. Elle a fait une victime, le défenseur du Lausanne-Sport Mickaël Nanizayamo (22 ans), resté allongé sur le sol, inanimé, suite à un choc aérien et fortuit avec son gardien Mory Diaw. Très vite, arbitre, joueurs et spectateurs ont été conscients de la gravité de ce qui venait de se produire.

Après avoir reçu les premiers soins sur le terrain et s’être notamment vu poser une minerve, le Français a été pris en charge par les secours dans les couloirs du stade avant d’être aussitôt transporté à l’hôpital voisin en ambulance. L’évacuation du blessé a nécessité l’interruption de la partie durant une dizaine de minutes, ce qui devait contraindre ses acteurs à reprendre leur échauffement en effectuant quelques étirements...

«Il était complètement groggy, avec les yeux révulsés. Il répondait difficilement aux questions qui lui étaient posées», devait convenir un témoin, impressionné par ce qu’il avait vu.

«Il était complètement groggy, avec les yeux révulsés. Il répondait difficilement aux questions qui lui étaient posées»

Un témoin du choc entre Mickaël Nanizayamo et Mory Diaw

En milieu de soirée, les nouvelles en provenance de l’hôpital de Sion se voulaient pourtant plutôt rassurantes compte tenu de ce que l’on pouvait craindre au vu des images et de la violence du choc. Selon un premier bilan médical, Nanizayamo souffre d’un traumatisme crânien ayant entraîné une perte de connaissance passagère.

Les examens neurologiques qu’il a subi, notamment un scanner, n’ont semble-t-il rien révélé d’anormal, ni de préoccupant. Par précaution, l’ancien joueur de Tours devait cependant rester à l’hôpital pour y passer une nuit en observation avant de pouvoir regagner Lausanne sans doute dès lundi.

Pour le N°37 de la Tuilière, qui avait disputé 19 matches en Super League jusque-là, la saison est cependant d’ores et déjà terminée. Il est bien sûr trop tôt pour savoir ce qu’il adviendra pour la suite de sa carrière, s’agissant des éventuelles conséquences qu’une telle commotion pourrait entraîner.

On ne peut que lui souhaiter un prompt et surtout complet rétablissement.

Ton opinion