Secret bancaire: Evasion fiscale: «Le secret bancaire est en train de disparaître», assure Woerth
Actualisé

Secret bancaireEvasion fiscale: «Le secret bancaire est en train de disparaître», assure Woerth

Eric Woerth a assuré mercredi que le «secret bancaire est en train de disparaître».

Lors de l'université d'été du MEDEF, le ministre du Budget a réaffirmé que la liste des 3.000 contribuables français détenant des comptes en Suisse soupçonnés de fraude fiscale, n'était pas du «bluff», et que les contrevenants avaient jusqu'au 31 décembre pour régulariser leur situation.

«Le secret bancaire est en train de disparaître. Nous sommes en train de lever le secret bancaire», a assuré le ministre interrogé en marge d'un débat sur la dette, mercredi à la 11e université d'été du Mouvement des entreprises de France sur le campus de l'école des Hautes études commerciales (HEC) à Jouy-en-Josas (Yvelines).

«Nous avons un certain nombre d'informations que nous allons exploiter et utiliser», a-t-il prévenu. Le ministre du Budget a rappelé que le gouvernement avait mis en place depuis le printemps dernier une «cellule de régularisation» pour les contrevenants au fisc, qui ont jusqu'au 31 décembre pour régulariser leur situation.

«On change un peu de planète à partir du 31 décembre. On devient nettement plus désagréable», a-t-il prévenu. «C'est pas du bluff, c'est pas de l'amnistie». «Ceux qui imaginent que le ministre du Budget puisse bluffer s'exposent à de cruelles désillusions», avertit de son côté le Premier ministre François Fillon dans un entretien à paraître samedi dans «Le Figaro Magazine». AP

(ap)

Ton opinion