SwissAward 2008: Eveline Widmer Schlumpf nommée Suissesse de l'année
Actualisé

SwissAward 2008Eveline Widmer Schlumpf nommée Suissesse de l'année

Eveline Widmer Schlumpf a été sacrée «Suissesse de l'année 2008» lors du 7e gala télévisé «SwissAward» samedi soir à Zurich.

Elle a été élue à une majorité écrasante (69,6 %) par les téléspectateurs parmi 18 personnalités, dont quatre Romands.

«Il y a un an, je n'aurais pas pensé que cela puisse être possible», a déclaré la ministre visiblement émue. Elle a remercié les Suisses de leur soutien.

La première femme, nommée «»Suissesse de l'année» succède au champion de la lutte à la culotte, Jörg Abderhalden, (2007) et à l'entraîneur de l'équipe nationale de football Köbi Kuhn (2006). Précédemment le titre du Suisse de l'année avait été remis à Peter Sauber, l'ex-patron d'écurie de Formule 1 en 2005.

En 2004, Lotti Latrous avait remporté la distinction pour son engagement dans les bidonvilles d'Abidjan. Elle succédait au tennisman Roger Federer (2003) et au pédiatre Beat Richner (2002).

Cinq «figures de l'année»: une femme et deux Romands

Samedi, un jury a encore désigné les «figures de l'année» dans différentes catégories: «politique», «société», «showbiz», «culture» et «économie».

La conseillère fédérale Eveline Widmer Schlumpf a également été nominée dans la catégorie «politique». Le jury l'a choisie pour sa compétence et son impartialité. Attaquée dès son élection le 12 décembre 2007 par son ex-parti, l'UDC, la Grisonne a pourtant obtenu un soutien populaire d'entrée de jeu.

Le Romand Jean-Pierre Roth, directeur de la Banque nationale suisse (BNS), l'a emporté dans la catégorie «économie». Sa clairevoyance, sa modération et son parler-vrai ont été salués alors que la plus grande crise financière et économique balaient la Suisse et le monde.

L'ingénieur tessinois Giovanni Lombardi, 82 ans, a été primé dans la catégorie «société». En Suisse, il a notamment conçu le tunnel routier du Gothard. Il travaille actuellement à un tunnel ferroviaire de 40 km, qui reliera l'Espagne au Maroc, situé à 475 mètres de profondeur sous la mer.

Le duo bâlois d'architectes, Jacques Herzog et Pierre de Meuron l'ont emporté dans dans la catégorie «culture». Ils ont été choisi pour leur conception du stade des jeux olympiques à Bejing en 2008, surnommé «Nid d'oiseau». Les deux hommes l'avaient déjà emporté dans la même catégorie en 2002.

Le Romand Zep, le père de Titeuf, a emporté la palme dans la section «showbiz». Ses bandes dessinées ont été vendues à 16 millions d'exemplaires et ont été traduites dans 25 langues.

Prix pour l'oeuvre d'une vie: Hans Erni

Un prix récompensant l'oeuvre de toute une vie, un «LifetimeAward», a encore été remis au peintre lucernois Hans Erni par l'ex-conseiller fédéral Adolf Ogi. L'artiste aura 100 ans le 21 février prochain.

Les téléspectateurs n'ont pas été oubliés. Les grands gagnants du «Millionnaire» ont été tirés au sort pour des prix allant jusqu'à cinq millions de francs. Miss Suisse, la jeune Yverdonnoise Whitney Toyloy, a fait gagner un million de francs à un couple de retraités, présents sur le plateau.

En direct

La cérémonie «SwissAward» était retransmise en direct sur les trois chaînes nationales depuis le Hallenstadium à Zurich. Ce sont les téléspectateurs des trois chaînes nationales qui ont choisi le Suisse de l'année.

SwissAward est une manifestation organisée par SF DRS, Swisslos, la Loterie Romande, Blick, Bilanz, Schweizer Illustrierte, L'Illustré, Il Caffè et Schweizer Radio DRS1. Les Romands ont pu suivre la cérémonie avec l'aide d'une traductrice. (ats)

Ton opinion