Sexualité des seniors - «Évidemment que nous faisons toujours l’amour!»
La sexualité chez les seniors reste encore un sujet particulièrement tabou. 

La sexualité chez les seniors reste encore un sujet particulièrement tabou.

Shutterstock
Publié

Sexualité des seniors«Évidemment que nous faisons toujours l’amour!»

En Suisse, les couples seniors estiment que leur vie sexuelle est presque aussi épanouissante que celle des jeunes.

par
Camille Pagella

Le désir sexuel diminue-t-il avec l’âge? C’est la question d’une récente enquête internationale menée par le géant du sextoy pour couple We-Vibe et posée à 14’500 personnes de 17 pays différents. Et le résultat est le suivant: 48% des interrogés en sont persuadés (46% en Suisse). Alors sexe et retraite sont-ils vraiment incompatibles? C’est ce qu’a décidé de découvrir We-Vibe qui ne s’est pas arrêté là. Rencontres avec des couples seniors, avec des sexologues et sexothérapeutes du monde entier, la marque canadienne s’est plongée dans ce qu’on appelle le «silver sex» (le sexe d’argent). Explications.

Le sexe n’est pas réservé aux jeunes

Il faut tout d’abord briser un tabou. «C’est absurde, évidemment que nous faisons toujours l’amour», s’exclame Rory, un retraité britannique de 73 ans interrogé pour l’étude de We-Vibe. D’ailleurs, en Suisse, les couples de tout âge donnent à leur sexualité une note de 6,39 sur 10. Une note qui n’est finalement pas très éloignée de celle des seniors puisque les couples de plus 55 ans évaluent la leur à 6,13 sur 10.

«L’amour et la libido ne s’éteignent pas avec l’âge et, avec ces vidéos, nous voulons ouvrir la conversation et briser les tabous autour de la sexualité des seniors, explique Johanna Rief, responsable du Sexual Empowerment chez We-Vibe. Cette campagne a pour but d’encourager toutes les personnes qui le souhaitent à trouver de nouvelles façons de vivre leur sexualité sans gêne, ni honte et peu importe leur âge.» Aujourd’hui, les initiatives concernant la sexualité des seniors se multiplient avec un seul but, déconstruire les mythes. En avril dernier, c’était l’intention d’une campagne britannique à succès poussant la population à s’interroger sur la sexualité des personnes âgées.

Ton opinion