Actualisé 11.04.2011 à 20:28

ZurichEviter de saturer les trains en se tenant debout

Les S-Bahn zurichois doivent imaginer des scénarios pour faire face aux défis de demain. D'ici à 2030, le nombre de passagers devrait doubler dans leurs rames.

par
rho/frb
Voyager debout pourrait devenir le quotidien des zurichois d'ici à 2030.

Voyager debout pourrait devenir le quotidien des zurichois d'ici à 2030.

Le RER de la capitale économique devra faire face à la saturation de ses lignes d'ici à 2030. C'est la raison pour laquelle les transports publics (ZVV) se penchent déjà sur la question.

Une des solutions envisagées serait de prévoir des places debout et de multiplier les accès aux rames. «Il faut imaginer cela comme un métro», a expliqué à la NZZ Franz Kagerbauer, directeur des ZVV.

L'idée passe bien auprès de l'association des voyageurs Pro Bahn, mais son président Urs Schaffer prévient que «les hausses de tarfis nécessaires à cette adaption risquent d'être mal reçues par beaucoup d'usagers»

Seriez vous prêts à voyager debout dans le train?

"Avec de telles modofications et des ycles plus fréquents, on devrait pouvoir garder sous contrôle les problèmes de sauturation." Urs Schaffer, Pro Bahn Zurich

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!