Bellinzone (TI): Ex-banquier impliqué dans une affaire de corruption
Actualisé

Bellinzone (TI)Ex-banquier impliqué dans une affaire de corruption

Un ex-banquier zurichois, d'origine polonaise, a comparu mercredi devant le Tribunal pénal fédéral (TPF) de Bellinzone dans une affaire de corruption.

Un prévenu d'origine polonaise est accusé d'avoir été impliqué dans le versement de pots-de-vin liés à l'achat de nouvelles rames pour le métro et le tramway de Varsovie.

Les faits se seraient déroulés entre 1999 et 2005 lors de l'appel d'offres lancé par les autorités locales. Des montants de près de six millions de francs auraient été versés à des fonctionnaires polonais par l'entremise de consultants externes.

Ceux-ci n'auraient eu qu'un rôle fictif. Selon l'acte d'accusation du Ministère public de la Confédération, l'ex-banquier zurichois aurait tout de suite su que l'argent servait à corrompre des agents publics.

Déjà éclaboussé par un autre scandale

En décembre dernier, le parquet polonais a mis en examen cinq personnes dans une enquête pour corruption ouverte après l'obtention du contrat, qui avait été décroché par le groupe français Alstom. Le marché portait sur la livraison à la capitale polonaise de 108 voitures de métro et de 62 tramways.

Impliqué dans cette affaire, l'accusé a aussi été éclaboussé par un autre scandale qui concerne la construction d'un pont autoroutier. Là aussi, il est accusé d'avoir joué un rôle dans un transfert d'argent, notamment en faveur de l'ancien maire de Varsovie.

Il y a cinq ans, l'ex-banquier avait passé 43 jours en détention préventive. Ce passage en prison a «ruiné» sa carrière, a-t-il expliqué mardi devant les juges du TPF. Le jugement pourrait être rendu mercredi. (ats)

Ton opinion