Actualisé 23.08.2008 à 16:56

JO/taekwondo

Exclu à vie pour avoir attaqué l'arbitre

Le Cubain Angel Matos a frappé un arbitre, lui décochant un spectaculaire coup de pied au visage, après avoir été disqualifié de son match pour la médaille de bronze de taekwondo.

Matos et son entraîneur ont immédiatement été exclus à vie de compétition.

Matos menait 3-2 dans la deuxième manche lorsqu'il est tombé après avoir été atteint par son adversaire, le Kazakh Arman Chilmanov. Matos, assis, attendait d'être soigné lorsqu'il a été disqualifié: il a dépassé le temps règlementaire d'une minute pour reprendre le combat.

Furieux, le Cubain a contesté sa disqualification, bousculé un juge puis décoché un coup de pied au visage de l'arbitre suédois Chakir Chelbat. Matos a ensuite craché par terre, avant d'être poussé dehors.

La sanction n'a pas tardé. La Fédération mondiale de taekwondo (WTF) a exclu à vie Matos et son entraîneur de toutes les compétitions de la WTF après cette «violation caractérisée de l'esprit du taekwondo et des Jeux Olympiques».

«Il était trop strict», a commenté Gonzalez à propos du juge suédois, sans présenter d'excuses pour le comportement de son athlète. Il a ensuite affirmé que le match était truqué, accusant les Kazakhs de lui avoir proposé de l'argent.

Matos avait battu l'Italien Leonardo Basile puis battu le Chinois Liu Xiaobo en quarts de finale. Mais il avait perdu lors des demi-finales contre le Coréen Cha Dong-min et disputait contre Chilmanov un match pour la troisième place sur le podium. Médaille d'or aux JO de Sydney en 2000, Matos a fini 11e quatre ans plus tard à Athènes.

Le dernier combat d'Angel Valodia Matos

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!