Etats-Unis: Exécuté pour le meurtre de trois personnes âgées
Actualisé

Etats-UnisExécuté pour le meurtre de trois personnes âgées

Un quadragénaire a été mis à mort mercredi soir, au Texas, pour avoir tué, sous l'emprise de la coke et avec un tournevis, trois personnes âgées.

Arnold Prieto a été exécuté mercredi soir, au Texas.

Arnold Prieto a été exécuté mercredi soir, au Texas.

Un condamné à mort a été exécuté mercredi soir au Texas (sud des Etats-Unis) pour le meurtre de trois personnes âgées. Il s'agit de la quatrième exécution de l'année aux Etats-Unis, la 519e au Texas, l'Etat américain qui exécute le plus, depuis que la Cour suprême a rétabli la peine capitale en 1976.

Arnold Prieto, 41 ans, a été déclaré déclaré décédé à 18h31 (01h31 jeudi en Suisse) dans la chambre de la mort à Huntsville, a indiqué Jason Clark, porte-parole du ministère texan de la Justice. Il avait été condamné à mort pour un triple meurtre commis lors d'un cambriolage en 1993.

Avec deux frères auxquels il fournissait de la cocaïne, il avait été reçu pour le petit-déjeuner du grand-oncle et de la grand-tante de ses amis, à San Antonio, selon sa confession résumée par la cour pénale d'appel du Texas.

Arnold Prieto et un des deux frères ont attaqué et tué avec des tournevis le couple de 72 et 62 ans, ainsi qu'une nonagénaire qui se trouvait là, selon ce document. Le trio sous l'emprise de la cocaïne a ensuite mis à sac la maison et dérobé quelques bijoux et de l'argent.

«Chacun 100 dollars»

«On a partagé l'argent trouvé dans le sac à main, on a eu chacun 100 dollars. J'ai eu aussi une chaîne en or, toute petite comme pour un enfant, avec un crucifix pendant (...) Deux jours plus tard, j'ai dit que j'avais besoin d'argent et j'ai eu une paire de boucles d'oreilles et deux colliers (...), j'ai obtenu 140 dollars pour tous les bijoux», avait indiqué M. Prieto dans sa confession.

Fait exceptionnel, l'accusé n'avait jamais fait appel de sa condamnation à mort devant la Cour suprême. Son complice, mineur au moment des faits, a été condamné à la prison à vie, le troisième homme n'a pas été inquiété. (ats/afp)

Ton opinion